Le pari de la retraite : avons-nous les moyens?



L'avenir des régimes de retraites n’est pas, de prime abord, le sujet le plus engageant. Il nous concerne tous, pourtant, même si on a moins de 50 ans et que la retraite semble bien lointaine.

Les faits sont là : 1 Québécois sur 3 aura 65 ans ou plus en 2056. Mais alors qu’il y avait 8 travailleurs par retraité en 1970, il n’y en aura plus que 2,5 pour chaque aîné en 2030. Qui va payer? Avons-nous les moyens de maintenir ce système? Quelles réformes sont possibles?

Les syndicats municipaux et le gouvernement Couillard se livrent une guerre de chiffres sur l'ampleur des déficits des régimes de retraite, et les employés ont promis de se battre bec et ongles contre le projet de loi du ministre Moreau, qui, selon eux, leur enlève tout pouvoir de négociations.

Quelques semaines après la tenue de la commission parlementaire à Québec, le gouvernement a consenti deux amendements au projet de loi 3, avant de l'adopter officiellement à l'Assemblée nationale le 4 décembre 2014. Mais les opposants ne sont toujours pas satisfaits et poursuivent leurs moyens de pression.