Phoenix Sinclair : route tortueuse d'une enquête publique



Annoncée en 2006, la Commission d'enquête sur les circonstances entourant la mort de la pupille de l'État Phoenix Sinclair ne commencera pas à entendre de témoins avant septembre 2012.

En mars 2006, les restes de la petite Phoenix Victoria Hope Sinclair sont retrouvés près du dépotoir de la réserve Fisher River, à 150 km au nord de Winnipeg. Son corps avait été enveloppé de plastique et enterré dans une tombe de faible profondeur, sans inscription.

Les policiers estiment qu'elle est morte depuis des mois. On saura durant le procès de sa mère et de son beau-père qu'elle a été tuée dans le sous-sol d'une maison de la réserve, en juin 2005 et que c'est son beau-père qui l'a enterrée.

Elle avait cinq ans.

Phoenix a été placée sous la garde de l'État dès sa naissance. Dans sa courte vie, elle aura été hébergée dans plusieurs foyers d'accueil, en plus de retourner auprès de sa mère biologique, Samantha Dawn Kematch, en 2004.

LIRE LA SUITE