Acro - Coupe du monde

Kingsbury qualifié pour les JO

Nos blogueurs

Mikaël Kingsbury Mikaël Kingsbury  Photo :  AFP/NATALIA KOLESNIKOVA

C'est réglé, Mikaël Kingsbury s'en va aux Jeux olympiques de Sotchi.

Pas que le meneur au classement de la Coupe du monde n'avait d'inquiétude, mais en remportant vendredi la Coupe du monde de Sotchi, épreuve test pour 2014, Kingsbury a satisfait à son troisième et dernier critère de sélection.

Impérial tant en finale qu'en super finale malgré la pluie, le bosseur canadien a dominé ses rivaux sur la neige printanière russe qui a causé des soucis à bon nombre de skieurs.

Kingsbury a totalisé 25,93 points à sa dernière prestation pour ainsi remporter sa cinquième victoire de la saison en sept courses. Le Québécois a devancé l'Américain Patrick Deneen (24,96) et son coéquipier Philippe Marquis (24,68).

Michael Kingsbury Michael Kingsbury  Photo :  AFP/JAVIER SORIANO

« C'est fou. C'était mon but pour cette saison de gagner cette course-là. C'est un grand pas en avant pour les JO. Je suis très content, a dit le vainqueur après la course. On a tout vu aujourd'hui avec les conditions. Je vais être prêt à tout pour l'an prochain. »

Kingsbury avait déjà enlevé les honneurs des Coupes du monde de Lake Placid, Calgary et Deer Valley, les trois premières épreuves de sélection pour les JO. Ses deux premiers podiums suffisaient, mais il devait au moins finir parmi les 16 premiers à l'épreuve test ou aux mondiaux. Ce qui est maintenant chose faite.

« Je suis vraiment content de ma qualification pour les Jeux. Et je suis content de la façon dont j'ai géré ma course. Je n'ai pas manqué une descente, même à l'entraînement », a poursuivi le roi des bosses.

Philippe Marquis Philippe Marquis  Photo :  AFP/JAVIER SORIANO

En mettant la main sur la médaille de bronze, Marquis a largement amélioré ses chances d'accompagner Kingsbury en Russie l'an prochain. Ne lui manque plus qu'une médaille aux mondiaux pour régler le dossier avant la fin de la saison.

« Je m'ennuyais du podium, a déclaré Marquis, dont le meilleur résultat cette saison était une 5e place. J'avais ciblé quelques événements cette saison, dont celui de Sotchi. Je ne m'en fais pas trop avec les Jeux. L'important pour ma confiance, c'est d'avoir de bons résultats. »

En revanche, Alexandre Bilodeau a raté sa chance d'assurer la défense de son titre gagné à Vancouver. Qualifié de justesse pour la finale, 15e, le Rosemérois a piqué tête première à la réception de son second saut en finale pour se contenter du 14e rang.

« Ce n'est pas ma journée, a écrit Bilodeau sur Twitter. Mon atterrissage était parfait sur mon deuxième saut, mais mes skis ont décidé de jouer au sous-marin sous la gadoue. »

Marc-Antoine Gagnon (18,94), de Terrebonne, a également connu de petits problèmes après sa deuxième manoeuvre. Sa petite touchette du dos l'a relégué tout juste devant Bilodeau au 13e rang.

Simon Pouliot-Cavanagh (23,05), de L'Ancienne-Lorette, a quant à lui fini en 9e position.

Robichaud 5e

Chez les femmes, les Canadiennes ont été blanchies. Seule Audrey Robichaud s'est qualifiée pour la super finale où elle a fini 5e avec 22,89 pts.

Encore une fois, l'Américaine Hannah Kearney (24,74) a imposé sa loi devant sa compatriote Eliza Outtrim (23,89) et la Japonaise Aiko Uemura (23,72).

Depuis son retour à la Coupe du monde de Lake Placid, la championne olympique a triomphé dans quatre de ses cinq courses. Son succès à Sotchi lui a permis de ravir le dossard jaune de meneuse à Justine Dufour-Lapointe (23,2), 7e du jour. Un bris de forme, un genou plié, dans son second saut a privé la Québécoise d'une place en super finale.

Sa soeur Chloé (23,06) s'est classée 9e, tandis que la Britanno-Colombienne Andi Naude (22,28) a suivi en 13e place.

Autres résultats canadiens

Hommes :

  • Cédric Rochon : 32e
  • Pascal-Olivier Gagné : n'a pas terminé l'épreuve

Femmes :

  • Maxime Dufour-Lapointe : 19e
  • Chelsea Henitiuk : 21e