Médecins de l'espoir

Cette année, ils sont 88. Des médecins, physiothérapeutes, infirmières, traducteurs et étudiants, provenant surtout de l'Alberta, sont allés offrir des chirurgies orthopédiques à 60 Équatoriens démunis. Ils sont membre de CAMTA (Canadian Association of Medical Teams Abroad), une association qui a 11 ans cette année et qui ne cesse de prendre de l'ampleur. Une équipe d'actualités est allée les rencontrer et propose une visite au coeur d'une mission orthopédique.

    • L'équipe de Johana

      L'équipe de Johana

      Vidéo -  Une équipe médicale albertaine se rend à Quito, en Équateur, redonner espoir à quelques personnes défavorisées. Pendant deux semaines, ils mènent une quarantaine de chirurgies orthopédiques sur des personnes qui n'auraient pas eu les moyens de se payer de telles opérations. Résultat : les personnes se relèvent, retournent aux études ou au travail et arrivent à avoir une vie normale. Une histoire de don de soi et d'émotions à fleur de peau.
    • Point de fracture
      Le Téléjournal / Alberta

      Point de fracture

      Vidéo -  Il y a 11 ans, CAMTA était une équipe de 22 bénévoles. Cette année, ils sont 88. En plus de la mission, le gouvernement équatorien leur demande maintenant de faire de la formation et de la prévention dans son pays. C'est le rêve des dirigeants de CAMTA : améliorer le système de santé équatorien, en plus d'aider les personnes démunies. Pour cela, la petite association devra devenir une véritable ONG. Comment faire, quand le tout repose sur des bénévoles qui ont, pour seul quartier général, la salle de lavage de l'un d'entre eux.
    • La famille Moreau
      Le café show

      La famille Moreau

      Audio -  Plusieurs membres de CAMTA ont participé à toutes les missions depuis 11 ans. C'est le cas du couple Moreau et un de leurs enfants. Cette famille franco-albertaine est un pilier de l'association. Cette année, le dr Marc Moreau est président de CAMTA et en Équateur, il agit comme chirurgien orthopédique pédiatrique. Son épouse, Barb Moreau, est une des deux coordonnatrices de mission. Elle ne compte plus les heures qu'elle donne, chaque année, à CAMTA. Le fils du couple, Matthew Moreau, est chargé de la logistique. Il est aussi le visage du futur de l'agence.
    • L'histoire de Johana
      La croisée des chemins

      L'histoire de Johana

      Audio -  Johana Hidalgo souffre d'arthrite rhumatoïde et avait besoin d'une chirurgie de remplacement de la hanche. Une opération qui coûte entre 3000 et 5000$ dans le système de santé équatorien, soit l'équivalent d'une année du salaire moyen. CAMTA a accepté de l'opérer gratuitement.
    • Le legs canadien de CAMTA
      Le Téléjournal / Alberta

      Le legs canadien de CAMTA

      Vidéo -  Chaque année, CAMTA change la vie de centaines d'Équatoriens. Mais il ne faudrait pas oublier ses impacts au Canada. Au sein de l'équipe, 3 étudiants attirent l'attention. Victoria n'a pas de spécialité et la mission pourra l'aider à choisir, comme elle l'a fait pour Adam. Aujourd'hui, il est étudiant en sciences infirmières et son expérience avec CAMTA enrichit sa formation. Alex, maintenant chirurgien orthopédique, a vécui sa première expérience à CAMTA en 2008, alors qu'il étudiait en médecine. En Équateur, il pratique des chirurgies aux côtés de sommités en la matière. Une expérience précieuse, qu'il entend mettre à profit à son retour au Canada.
    • Le périple de Johana
      Le Téléjournal / Alberta

      Le périple de Johana

      Vidéo -  Johana est une jeune femme de 22 ans. Son arthrite rhumatoïde la fait tant souffrir qu'elle a dû abandonner ses études en comptabilité. Pour se tirer de ce mauvais sort, elle a besoin d'une chirurgie de remplacement de la hanche, qui lui coûterait entre 3000 et 5000 $ dans le système de santé équatorien, l'équivalent d'une année du salaire moyen là-bas. Mais CAMTA a accepté de l'opérer gratuitement et a ainsi briser un cercle vicieux.