Élections Québec 2012

Françoise David ravit Gouin au PQ

Lili Boisvert
Radio-Canada

Info en continu

La réaction de Françoise David

La coporte-parole de Québec solidaire Françoise David bat le péquiste Nicolas Girard dans Gouin.

Mme David obtient quelques 4500 voix de plus que M. Girard, qui représentait la circonscription depuis huit ans.

Françoise David, l'ancienne présidente de la Fédération des femmes du Québec, devient ainsi la deuxième députée de Québéc solidaire. Elle rejoint Amir Khadir, unique représentant de la formation à l'Assemblée nationale au moment du déclenchement des élections et réélu dans Mercier.

Depuis le début de la campagne électorale, on prévoyait une lutte serrée entre les deux candidats. Mme David avait déjà tenté de remporter cette circonscription, en 2008 et en 2007, sans succès.

Quelques jours avant le scrutin, plusieurs électeurs de la circonscription se disaient déchirés par le choix qu'ils avaient à faire entre la candidate solidaire qui a donné une prestation très remarquée lors du débat des chefs, et le candidat péquiste, dont ils appréciaient le travail.

M. Girard s'était notamment démarqué en dénonçant l'attribution de places en garderie à des donateurs du Parti libéral.

La chef du parti québécois, Pauline Marois, a tenté en vain de prêter main-forte à son candidat dans Gouin, en faisant campagne dans sa circonscription et en annonçant qu'elle ferait de lui un ministre au sein d'un gouvernement péquiste.

Dans son discours devant les militants de Québec solidaire rassemblés à Montréal, mardi soir, Françoise David a salué le travail de ces deux péquistes. Elle a reconnu d'une part que plusieurs électeurs de Gouin avaient « eu un choix électoral difficile à faire » et elle a salué le travail de Nicolas Girard, tant à l'assemblée que dans la circonscription.

« Je tiens aussi, comme féministe, à reconnaitre le travail de Pauline Marois, qui sera la première femme première ministre du Québec », a-t-elle ajouté, interrompue par les applaudissements nourris des partisans solidaires.

« « Au nom d'Amir Khadir et de moi-même, nous offrons notre collaboration à Madame Marois, chaque fois qu'elle voudra proposer un projet de loi qui va dans le sens du progrès social, de l'égalité entre les hommes et les femmes, de l'écologie et de la souveraineté. » » — Françoise David

Le parti de Françoise David et d'Amir Khadir se définit notamment comme une formation féministe, progressiste, écologiste et souverainiste. Tout au long de la campagne, QS espérait obtenir la balance du pouvoir dans un gouvernement péquiste minoritaire. Ce scénario ne devrait toutefois pas se réaliser, selon toute vraisemblance, puisque deux députés solidaires ne sont pas suffisants pour donner au PQ une majorité de voix à l'Assemblée nationale.

Pour me joindre :

Lili.boisvert@radio-canada.ca