La guerre de la toile

 

C’est une guerre d’un genre nouveau ayant pour champ de bataille le vaste réseau Internet. Aucune puissance au monde, aucune entreprise, aucun individu n’est à l’abri d’une cyberattaque. Du petit vol d’identité pour pirater un compte bancaire à la subtilisation d’informations militaires ou industrielles ultrasecrètes, la cyberguerre prend des formes diverses. Les espions des temps modernes aiguisent constamment leurs armes et rivalisent en ingéniosité. Ils sont partout et peuvent frapper à tout moment. Le Canada n’y échappe pas.

    • La cyberguerre au Canada

      La cyberguerre au Canada

      Plus de deux ans après que le gouvernement canadien eut été la cible de pirates informatiques, plusieurs spécialistes affirment qu'Ottawa sous-estime les risques de la cyberguerre.
    • Cyberguerre : les armes de demain

      Cyberguerre : les armes de demain

      L'Occident devrait-il attaquer l'Iran pour freiner son programme nucléaire? L'idée revient constamment dans l'actualité, mais en réalité, un virus informatique a déjà réussi à perturber les activités nucléaires iraniennes par une frappe discrète et chirurgicale.
    • Les gouvernements à l'ère de la cyberguerre

      Les gouvernements à l'ère de la cyberguerre

      Les États-Unis, le Canada et des dizaines d'autres pays investissent des milliards de dollars pour se prémunir contre des attaques informatiques d'envergure, mais aussi pour élaborer des offensives dans un nouveau type de conflit : la cyberguerre.