Droits de scolarité au Québec : un débat de société

La grève étudiante sur le web

Les grèves étudiantes ont changé de visage grâce aux réseaux sociaux. Si les manifestations et les coups d'éclats demeurent au rendez-vous, si les médias traditionnels gardent la faveur des grévistes comme de leurs opposants, Internet est devenu un incontournable pour défendre son point de vue.

Sont réunies sur cette page quelques-unes des vidéos les plus relayées sur la toile dans le cadre du mouvement de contestation de la hausse des droits de scolarité.

Le talent au service de la cause étudiante

La vidéo Je marche à nous est une création d'Alexandre Isabelle et Samuel Matteau, deux citoyens qui souhaitaient appuyer le mouvement étudiant en illustrant le legs d'une génération à l'autre.

Cette parodie des publicités de Desjardins a été réalisée par Ludovic Dufresne et Martin Leduc-Poirier, un message « dédié à tous les étudiants qui poursuivent leur lutte contre la hausse des frais de scolarité ».

La Boîte rouge est un groupe d'étudiants qui met son talent au service des grévistes en leur offrant un service gratuit de médiatisation, de production et de diffusion pour tous leurs événements. Parmi les nombreuses vidéos produites, la suivante vise à faire connaître les actions de La ligne rouge, une initiative d'étudiants en théâtre de l'UQAM.

Une mobilisation qui dépasse le milieu étudiant

Des artistes québécois donnent leur appui au mouvement étudiant contre la hausse des droits de scolarité dans une vidéo mise en ligne sur YouTube par la CLASSE.

Des enseignants du collégial expliquent pourquoi ils sont contre la hausse des droits de scolarité dans une série de capsules lancées sur YouTube.

La hausse des droits et ses justifications

Le gouvernement du Québec tente lui aussi d'occuper le virtuel pour défendre son point de vue. Il a mis en ligne un site pour expliquer sa démarche. La ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, apparaît pour sa part dans des capsules vidéo.

Un groupe d'étudiant a vu le jour en appui à la hausse des droits de scolarité, le Mouvement des Étudiants Socialement Responsables du Québec. Il n'ont produit jusqu'ici qu'une seule capsule vidéo.

Coup de pouce aux étudiants d'instituts de recherche

L'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS) a lancé une série de capsules présentant ce qu'il considère comme huit mythes entourant la hausse des droits de scolarité.

La Confédération des associations d'étudiants et étudiantes de l'Université Laval (CADEUL) a pour sa part fait appel à l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) pour étayer sa position contre la hausse des droits de scolarité. Les résultats de l'étude commandée à IREC font l'objet de cette capsule vidéo.