Raonic s'éclipse, Nadal se fâche

Milos Raonic Milos Raonic  Photo :  AFP/MIGUEL MEDINA

Le Canadien Milos Raonic (no 14) a mordu la poussière au troisième tour des Internationaux de France vendredi. Il s'est effacé en trois manches de 5-7, 6-7 (4/7) et 3-6 devant le Sud-Africain Kevin Anderson (no 23).

Dans une rencontre truffée d'erreurs, Raonic n'a jamais pu se faire justice face au géant de 2,03 m (6 pi 8 po). Ses 16 as n'ont pas fait le poids contre ses 38 fautes directes.

Solide sur son premier service, Anderson y a inscrit 54 points sur une possibilité de 67, soit un taux de 81 %. Raonic n'a pas dépassé les 65 %. Pas étonnant dans ce cas qu'il n'ait obtenu que deux chances de bris et qu'il en ait converti qu'une seule.

Pourtant, dans la troisième manche, c'est l'Ontarien qui détenait le bris. Il menait 3-1, mais n'a pu conserver ces avances. Si bien qu'au bout de 2 heures et 24 minutes de jeu, Raonic a pris la direction de la sortie.

« Je dois encore travailler pour progresser sur terre battue, a admis Raonic qui s'est privé d'un duel contre David Ferrer en huitièmes de finale. J'espérais faire beaucoup mieux. Je suis déçu, évidemment. »

C'est la deuxième année d'affilée qu'il est sorti au troisième tour.

Les autres Canadiens n'ont guère eu plus de succès. Daniel Nestor, en double masculin, et Eugenie Bouchard ont aussi rendu les armes.

Nestor et son partenaire suédois Robert Lindstedt et lui (no 3) ont perdu leur match de deuxième tour en deux manches de 6-7 (4/7) et 3-6 face aux Français Jonathan Danières de Veigy et Florent Serra.

Par contre, Nestor joue en double mixte avec la Française Kristina Mladenovic.

Federer sans peine

Roger Federer (no 2) a gagné tranquillement son match de troisième tour en trois manches.

Le joueur suisse a battu le Français Julien Benneteau (no 30) 6-3, 6-4 et 7-5 en 91 minutes. A-t-il senti son énergie baisser en fin de match? Il avait dit que ce match lui donnerait une bonne indication de sa forme.

De plus, Benneteau souffre d'une pubalgie (tendinite d'un des muscles abdominaux), et n'était pas à son mieux.

« On voyait bien qu'il était handicapé, il s'est bien battu, mais ce n'était pas facile, et j'en ai profité aujourd'hui », a expliqué Federer,

Federer a remporté 82 % des échanges sur sa première balle de service. Il est affûté, ce qui est de bon augure pour son prochain affrontement contre le Français Gilles Simon (no 15), qui a défait l'Américain Sam Querrey (no 18).

Coup de gueule de Nadal

Rafael Nadal n'a pas eu la tâche facile, lui. Il a encore plié, sans toutefois casser. Pour une deuxième fois en deux sorties à Paris, la troisième tête de série s'est offert une petite frayeur en lever de rideau.

Nadal a perdu une autre première manche, cette fois contre le Slovaque Martin Klizan. L'Espagnol a remporté les trois suivantes et décroché son ticket pour le troisième tour du tournoi.

Klizan s'est adjugé le premier chapitre 6-4, mais Nadal s'est ressaisi au bon moment. Il a enfilé trois manches identiques de 6-3 pour poursuivre son chemin.

Son prochain adversaire sera Fabio Fognini (no 27), samedi. L'Italien n'a pas joué vendredi, et sera donc plus frais que Nadal, qui n'apprécie pas du tout.

L'Espagnol aurait dû jouer son match contre Klizan jeudi, mais la pluie l'a retardé de 24 heures, car il était programmé tard dans la journée.

« Ce n'est pas facile de jouer le premier tour, et d'avoir ensuite trois jours de repos, a fait remarquer Nadal. C'est comme si on recommençait à zéro. Surtout que je n'ai pratiquement pas pu m'entraîner avec ce temps.

« Aujourd'hui j'ai passé presque trois heures sur le court alors que mon adversaire regardait tranquillement la télévision. Ce n'est pas juste. Les organisateurs ont pris la mauvaise décision, a-t-il lancé.Comme argument, ils m'ont dit que Fognini avait un double à jouer avec Rosol. C'est une blague, dans ce cas je m'inscris aussi dans le double pour avoir la priorité. »

Il faut dire que Nadal est également handicapé par le fait que le terrain, humide à cause de la pluie, ralentit le jeu.

Autres résultats du jour

Simple messieurs (3e tour) :

Tommy Robredo (ESP/no 32) bat Gael Monfils (FRA) 2-6, 6-7 (5/7), 6-2, 7-6 (7/3), 6-2
David Ferrer (ESP/no 4) bat Feliciano Lopez (ESP) 6-1, 7-5, 6-4
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/no 6) bat Jérémy Chardy (FRA/no 25) 6-1, 6-2, 7-5
Viktor Troicki (SRB) bat Marin Cilic (CRO/no 10) 7-6 (14/12), 6-4, 7-5
Gilles Simon (FRA/no 15) bat Sam Querrey (USA/no 18) 2-6, 6-3, 2-6, 7-6 (7/2), 6-2

Simple messieurs (2e tour) :

Tommy Haas (GER/no 12) bat Jack Sock (USA) 7-6 (7/3), 6-2, 7-5
Mikhail Youzhny (RUS/no 29) bat Federico Del Bonis (ARG) 6-3, 6-7 (5/7), 7-5, 6-4
Jerzy Janowicz (POL/no 21) bat Robin Haase (NED) 6-4, 4-6, 6-4, 6-3
Nikolay Davydenko (RUS) bat Denis Istomin (UZB) 6-4, 7-5, 6-2
Richard Gasquet (FRA/no 7) bat Michal Przysiezny (POL) 6-3, 6-3, 6-0
John Isner (USA/no 19) bat Ryan Harrison (USA) 5-7, 6-7 (7/9), 6-3, 6-1, 8-6
Stanislas Wawrinka (SUI/no 9) bat Horacio Zeballos (ARG) 6-2, 7-6 (7/2), 6-4
Janko Tipsarevic (SRB/no 8) bat Fernando Verdasco (ESP) 7-6 (7/3), 6-1, 3-6, 5-7, 8-6