Raonic ne voit pas de manque de respect

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Daniel Nestor et Milos Raonic Daniel Nestor et Milos Raonic  Photo :  PC/THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck

Milos Raonic ne voit pas de manque de respect dans la décision des Espagnols de ne pas envoyer leurs meilleurs joueurs au Canada pour la rencontre du groupe mondial de la Coupe Davis, le week-end prochain.

Le Canadien le mieux classé dit que l'Espagne aurait agi ainsi, peu importe les rivaux.

L'Espagne se débrouillera sans David Ferrer (4e), Rafael Nadal (5e), Nicolas Almagro (11e) et Fernando Verdasco (24e), du 1er au 3 février. Nadal et Almagro sont blessés, tandis que Ferrer et Verdasco ont choisi de se reposer.

« Ils ont gagné le titre trois fois depuis cinq ans, a dit Raonic, 15e au monde. Ils ont déjà exprimé qu'ils prenaient maintenant un peu de repos. C'est juste une décision qu'ils ont prise. Je pense que le Canada est bien respecté dans le tennis. »

Le Canada comptera aussi sur Vasek Posposil, Frank Dancevic et Daniel Nestor pour affronter Albert Ramos, Guillermo Garcia-Lopez, Marcel Granollers et Marc Lopez.

Le capitaine canadien Martin Laurendeau reconnaît que ses joueurs ont la chance de profiter d'adversaires moins relevés que prévu, mais il met en garde contre un excès de confiance.

« Les Espagnols sont très solides et ils ont beaucoup de profondeur, a dit Laurendeau. Nous nous concentrons sur les joueurs qui seront là, pas sur les absents. Leurs gars sont des joueurs du top 100 qui sont très tenaces, et ils savent comment gagner. »

Laurendeau croit que son groupe a fait de grands progrès depuis la défaite de 4-1 aux mains des Français au premier tour de la Coupe Davis, en février dernier.

« Nous nous sommes améliorés dans toutes les facettes, a-t-il dit. Nous avions alors deux des plus jeunes joueurs du groupe mondial (Raonic et Pospisil), et là ils ont un an de plus d'expérience. Plus vous jouez dans de telles circonstances, plus vous êtes à l'aise dans le contexte. »