Internationaux d'Australie 2013

La 11e de Djokovic

Pour la 11e fois de suite, Novak Djokovic, favori pour remporter un troisième titre des Internationaux d'Australie d'affilée, a atteint les demi-finales d'un tournoi du grand chelem.

En battant le Tchèque Tomas Berdych en quatre manches de 6-1, 4-6, 6-1 et 6-4 mardi, à Melbourne, le Serbe s'est rapproché encore davantage de la marque (23 demi-finales de suite) que détient Roger Federer. À ce chapitre, cette victoire contre Berdych lui a permis de doubler Ivan Lendl et Rod Laver.

De toute évidence, le fait d'avoir passé cinq heures sur le court deux jours plus tôt face à Stanislas Wawrinka n'a eu aucune répercussion sur Djokovic.

« J'espérais juste ne pas avoir à jouer cinq heures encore. Je suis vraiment satisfait de mon match », a expliqué le joueur serbe.

« Novak est le gars le plus en forme sur le circuit », a fait remarquer Berdych après coup.

Des méthodes qui font jaser

Djokovic, qui a maintenant vaincu Berdych 12 fois en 13 affrontements, a dû répondre à un feu nourri de questions sur ses méthodes de récupération. Il s'est défendu, mais sans en dire trop.

Novak Djokovic Novak Djokovic  Photo :  AFP/LIONEL BONAVENTURE

« C'est flatteur ce que dit Tomas, a commencé par dire Djokovic. Moi, je me considère comme étant en forme. J'ai une excellente équipe autour de moi qui fait tout pour que je sois prêt.

« Je fais tout ce qui est légalement possible, tout ce qui est naturel, pour être en forme, a-t-il souligné. Ce que je peux dire, c'est que je fais en sorte de respecter une certaine routine. On a des méthodes qui ont fait leurs preuves et qui continuent à fonctionner. »

Ce qu'on sait, c'est que le Serbe suit un régime sans gluten.

Djokovic fera face à David Ferrer, 4e favori, au prochain tour.

La 500e de Ferrer

C'est d'ailleurs la performance de Ferrer qui a marqué la journée de mardi à Melbourne.

Après avoir perdu les deux premières manches, l'Espagnol a réussi une spectaculaire remontée pour finalement vaincre son compatriote Nicolas Almagro 4-6, 4-6, 7-5, 7-6 (7/4) et 6-2.

Le pauvre Almagro n'a pu tirer profit d'aucune de ses trois balles de match. Il avait pourtant Ferrer dans les câbles. Ce dernier avait commis un total de 35 fautes directes dans les trois premières manches.

Ferrer a remporté de façon spectaculaire la 500e victoire de sa carrière. Il a reconnu qu'il avait du mal à comprendre comment il avait réussi à renverser le sort du match.

« Un miracle », a-t-il dit simplement.

En complément

  • internationaux d'australie 2013
    dossier -  Internationaux d'Australie 2013 La première levée du grand chelem de tennis se déroule à Melbourne. Quels joueurs se rendront jusqu'au bout? Suivez l'action des Internationaux d'Australie 2013 dans ce dossier spécial.