Dubois s'incline, Pelletier se dresse

Stéphanie Dubois Stéphanie Dubois  Photo :  PC/Paul Chiasson

Après avoir chuté au classement au cours de l'année 2012, Stéphanie Dubois souhaitait sûrement entamer l'année 2013 autrement. Elle s'est inclinée au premier tour du tournoi d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, mardi.

Les bonnes résolutions de la Québécoise devront attendre un peu, la Néo-Zélandaise Marina Erakovic l'a sèchement battue en deux manches de 6-2 et 6-1. Dubois était issue des qualifications.

Lundi, la jeune Eugénie Bouchard, qui amorce sa première année complète avec les professionnelles, a subi le même sort devant Elena Vesnina.

La Polonaise Agnieska Radwanska n'a, pour sa part, eu aucune difficulté à écarter de son chemin la vétérane Greta Arn en deux manches identiques de 6-2. Quelques têtes de série sont déjà tombées et la route est clairsemée pour la favorite. Elle affrontera au prochain tour la Roumaine Simona Halep.

Pelletier défend l'honneur

Le Canada compte toujours sur une représentante à Auckland et elle vend chèrement sa peau.

Avec sa partenaire Julie Coin, Marie-Ève Pelletier a remporté son match de premier tour en double 6-4 et 6-2 contre la Belge Kirsten Flipkens et la Suédoise Johanna Larsson.

Pelletier et Coin se mesureront maintenant aux vainqueurs du duel entre les duos Lauren Davis et Stéphanie Dubois et Jill Craybas et Eleni Daniilidou.