Des joueuses soignées par un docteur d'Armstrong

L'Italienne Sara Errani Sara Errani  Photo :  AFP/STR

Sara Errani, finaliste aux Internationaux de France, et Dinara Safina n'ont probablement jamais rencontré Lance Armstrong, mais les deux joueuses de tennis partagent cependant un lien avec le cycliste américain : le Dr Luis Garcia del Moral.

Quand il ne travaillait pas pour l'équipe US Postal d'Armstrong, le Dr del Moral pratiquait dans une clinique de Valence, en Espagne, où Errani et Safina ont déjà été soignées.

C'est ce qu'a révélé Pancho Alvarino, le propriétaire de la réputée académie de tennis TenisVal située à Valence.

Alvarino a dit à l'Associated Press que del Moral s'occupait des joueurs de l'académie depuis « 14-15 ans ». Il a assuré cependant qu'il n'avait jamais aidé de joueurs à se doper.

« Il ne s'occupait que des tests physiques et sanguins présaison. Il soignait aussi les joueurs blessés », a dit Alvarino, capitaine de la Coupe Davis en 1991.

L'Agence antidopage américaine (USADA) avait révélé le mois dernier que le médecin espagnol avait aidé à mettre sur pied un programme de dopage sophistiqué au sein d'US Postal. Il a travaillé pour la formation américaine de 1999 à 2003.

Depuis les révélations de l'USADA, les joueurs de TenisVal ont coupé les ponts avec le Dr del Moral.

« Del Moral était le meilleur médecin de Valence, alors bien sûr que je travaillais avec lui », a dit Errani.

Tourefois, l'Italienne a renoncé à consulter del Moral à la suite de l'affaire Armstrong. « Il n'a plus un bon nom », a-t-elle ajouté.

Safina, maintenant retraitée, voyait ce docteur pour des tests physiques au début et à la fin de la saison.

« Il ne m'a jamais donné de conseils. Il ne s'occupait pas de moi durant la saison. Je n'ai rien à me reprocher », a dit la Russe au site Internet Sport Express le mois dernier.