Kobayashi n'a rien trouvé

kobayashicasque Kamui Kobayashi  Photo :  Sauber

Kamui Kobayashi n'a pas pu amasser assez d'argent et laisse tomber la saison de F1 2013. Il avait pourtant recueilli 10 millions de dollars.

Il a reconnu que cette grosse somme amassée grâce à une souscription personnelle n'est pas suffisante pour lui permettre de trouver un bon volant.

Malgré son podium au Japon, il a perdu son volant avec Sauber, qui a préféré Esteban Gutiérrez, soutenu par le milliardaire mexicain Carlos Slim.

Après avoir pensé à Force India, à Caterham et même à Marussia, il a changé d'avis.

« Je pouvais apporter un budget s'élevant à 10 millions de dollars au moins, a-t-il écrit dans un message à ses supporteurs sur son site officiel. En si peu de temps, ça a été une réaction fantastique, mais le temps était trop court pour me permettre d'assurer une place dans une équipe compétitive en 2013.

« Je dois admettre que c'est très triste et que je suis désolé pour les amateurs et pour les entreprises japonaises qui m'ont promis leur soutien, affirme-t-il. Mais je reste confiant pour 2014. »

Kobayashi a demandé à ses admirateurs de ne plus envoyer d'argent.

« Nous allons réserver ces fonds à 2014. Je vais commencer à chercher la meilleure option pour moi pour 2013, mais également pour 2014. La priorité sera d'être de retour en F1 en 2014. Il n'y a pas d'intérêt pour moi à courir dans d'autres catégories. Je compte vraiment sur votre soutien pour l'année à venir », a-t-il conclu.

Le fabricant Pirelli a montré de l'intérêt à engager Kobayashi en 2013. Il pourrait alors se tourner vers un rôle de pilote de développement pour la marque italienne de pneus. En attendant 2014.

Marussia engage Chilton

L'équipe Marussia a confirmé mardi que le Britannique Max Chilton, 21 ans, pilote de réserve depuis septembre 2012, remplacera le Français Charles Pic comme titulaire en 2013.

Max Chilton Max Chilton dans la Marussia  Photo :  AFP/Tom Gandolfini

L'annonce de l'équipe confirme les propos du copropriétaire de Marussia, Nikolai Fomenko, à la presse russe.

Le communiqué ne mentionne pas l'identité du coéquipier de Chilton. Ce sera vraisemblablement l'Allemand Timo Glock, titulaire en 2012.

Chilton a gagné deux courses de GP2 cette saison, en Hongrie et à Singapour, et a obtenu deux positions de tête.

Le Britannique a participé à la séance d'essais pour jeunes pilotes de Silverstone, en juillet, ce qui lui a permis d'obtenir la super-licence indispensable pour s'aligner en Grand Prix.

« Le développement de Max a été très rapide, à tous points de vue », a dit John Booth, le patron de Marussia F1.

« C'est dur de mettre des mots sur ce que je ressens aujourd'hui, a dit Chilton dans le communiqué de Marussia. Cette saison a permis à tout le monde d'avoir confiance dans mes capacités d'être compétitif au plus haut niveau du sport automobile. »

Max Chilton a le soutien financier de la société Aon, géant mondial de l'assurance et la réassurance, dont son père Grahame est vice-président.

Aon soutient déjà son frère Alex en Championnat britannique des voitures de tourisme (BTCC), dans une Ford Focus.