Place à la dénonciation

FIFA

La FIFA a lancé un site Internet, mercredi, pour encourager les gens à dénoncer les actes de corruption et les infractions au code d'éthique de la fédération internationale.

La FIFA se fie sur le « sens des responsabilités de chaque individu ». Les messages se rendront directement au bureau du procureur en chef du comité d'éthique, Michael Garcia. Il avait déjà indiqué à l'agence Associated Press que son personnel de soutien recevrait toutes les plaintes sans qu'elles ne soient filtrées par la FIFA.

Le site fonctionne en quatre langues, soit le français, l'anglais, l'espagnol et l'allemand. Il est géré par une agence externe appelée Business Keeper.

La FIFA invite les gens à dénoncer « des infractions potentielles qui se trouvent sous la juridiction de la FIFA ». Elle acceptera des plaintes qui auront été ignorées par une confédération continentale ou une association nationale.

Sur le site Internet, il est non pas question de dénonciation, mais de mécanisme d'alerte.

« La FIFA a créé ce mécanisme d'alerte grâce auquel les comportements incorrects et les infractions à la réglementation applicable peuvent être signalés », peut-on lire sur la page d'accueil de ce site. La FIFA est convaincue que chaque individu peut contribuer à promouvoir la transparence et l'intégrité par la vigilance et le sens des responsabilités. »

La FIFA a par ailleurs mis sur pied une ligne téléphonique spécifiquement pour les dirigeants qui veulent dénoncer des cas de corruption ou des infractions à l'éthique.

Le site Internet de la FIFA