C'est parti!

Reportage d'Antoine Deshaies

Moins 20 degrés Celsius un 21 janvier : on a déjà trouvé plus estival comme contexte d'ouverture pour un camp d'entraînement de soccer.

Une trentaine de joueurs de l'Impact de Montréal ont chaussé les crampons une première fois sous les yeux de leur nouvel entraîneur Marco Schällibaum, lundi. L'effectif de joueurs est à peu près intact, mais le Suisse entend façonner l'équipe à son image.

Il est entré rapidement dans le vif du sujet au complexe sportif Marie-Victorin à Montréal. Son menu : 90 minutes d'exercices techniques bien rythmés.

« C'est le premier entraînement et on est parti très fort. Mais c'est bien pour nous », constate Marco Di Vaio.

« C'est structuré. C'est la méthode à laquelle j'ai été habitué en Europe ces dernières années », renchérit Patrice Bernier.

Là est le défi de l'entraîneur suisse. Il doit trouver le juste équilibre entre son approche européenne et la réalité nord-américaine de la MLS.

« C'est une ligue très physique, analyse Di Vaio. Nous, les Européens, sommes plus tactiques. Si on mélange les deux styles, on peut faire quelque chose d'intéressant. »

« Il faut mélanger les choses un peu, explique Schällibaum. Il faut trouver la bonne recette pour avoir une bonne solution à la fin. On doit jouer avec deux touches de balles maximum. »

« On doit jouer plus rapidement », convient le milieu de terrain Felipe.

La priorité de Schällibaum, à court terme, est de remettre ses joueurs en forme après huit semaines loin des terrains.

Il voudra aussi évaluer le rôle de chacun d'entre eux, y compris celui du capitaine Davy Arnaud.

Si Schällibaum n'a pas l'intention de dépouiller le Texan de son brassard, l'entraîneur ajoute que les meneurs abondent dans le vestiaire.

« Chez Patrice Bernier, on voit une intelligence du jeu extraordinairement élevée. Marco Di Vaio en est doté également. Les jeunes m'ont impressionné aujourd'hui. Je dispose d'un personnel qui me permet d'être optimiste pour le futur. »

Arnaud, quant à lui, estime que tous les joueurs doivent à nouveau prouver leur valeur.

Les joueurs de l'Impact s'entraîneront à Montréal au cours des deux prochaines semaines avant de mettre le cap vers la Floride pour une série de matchs préparatoires.

Le onze montréalais amorcera sa saison le 2 mars en affrontant les Sounders à Seattle.

(D'après un reportage d'Antoine Deshaies)