Nault en Suède, Sinclair à Portland

Nault en Suède

Alors que 16 de ses compatriotes se sont trouvées une place dans la nouvelle ligue professionnelle féminine nord-américaine, Marie-Ève Nault s'apprête à partir pour l'Europe.

Défenseur latéral, Nault a choisi la première division suédoise. Elle s'envolera fin février vers la ville d'Orebro et commencera au mois d'avril à jouer pour le KIF, club de première division.

C'est un changement de plan majeur pour l'athlète de 30 ans, qui prévoyait prendre sa retraite après les Jeux olympiques de Londres.

« Avec notre médaille de bronze aux Olympiques, ça m'a motivé, explique Nault. Quand je regarde le futur, ça me donne le goût. La Coupe du monde 2015 est dans ma mire. Et j'aimerais participer à mes deuxièmes Jeux l'année suivante à Rio. »

Elle laissera donc son rôle d'entraîneuse adjointe avec l'équipe féminine des Patriotes de l'Université du Québec à Trois-Rivières pour aller fourbir ses armes et espérer garder sa place au sein d'une sélection nationale dont le noyau est plus jeune.

« Le style de jeu est plus physique là-bas, explique-t-elle. Ça ne peut qu'ajouter à mon jeu. »

Sinclair à Portland

La capitaine de l'équipe canadienne, Christine Sinclair, portera les couleurs du Thorns FC de Portland dans la nouvelle Ligue nationale féminine de soccer (NWSL).

Elle fera notamment équipe avec Alex Morgan, membre de l'équipe féminine américaine, médaillée d'or à Londres.

Seize Canadiennes, dont 13 faisaient partie de l'équipe olympique, 16 Mexicaines et 23 Américaines ont été prêtées à cette ligue.