Match suspendu en raison de chants racistes

Kevin-Prince Boateng

Un match amical entre l'AC Milan et l'équipe professionnelle mineure Pro Patria a été interrompu en raison de chants racistes des partisans du club.

Le milieu de terrain ghanéen Kevin-Prince Boateng, cible de plusieurs de ces chants, a pris le ballon dans ses mains puis l'a botté en direction des tifosi du Pro Patria, avant de retirer son maillot et de retraiter vers le vestiaire à la 28e minute de jeu, immédiatement imité par ses coéquipiers.

Boateng a quitté le terrain sous les applaudissements nourris des partisans de l'AC Milan qui s'étaient déplacés pour assister à la rencontre.

Ses coéquipiers Urby Emanuelson, Sulley Muntari et M'Baye Niang auraient aussi été la cible de chants racistes.

Le match a d'abord été interrompu, puis suspendu en raison des chants dirigés à l'endroit des Milanais.

L'entraîneur de l'AC Milan, Massimiliano Allegri, a déclaré qu'on devait envoyer un « signal fort » contre le racisme et que le sport avait subi suffisamment d'incivilités.

 

(Associated Press)