Sinclair fait cavalier seul

Christine Sinclair

Les honneurs continuent de s'accumuler pour Christine Sinclair.

Après avoir fait sien le trophée Lou-Marsh, la joueuse de soccer a une fois de plus obtenu la faveur des journalistes au pays. Jeudi, elle est devenue la lauréate de 2012 du trophée Bobbie-Rosenfeld, accordé à l'athlète féminine de l'année par la Presse canadienne.

Sinclair a mené l'équipe nationale à une médaille de bronze historique aux Jeux de Londres. Il s'agissait de la première médaille du Canada dans un sport d'équipe à des Jeux d'été depuis la médaille d'argent en basketball masculin en 1936.

« C'est tout un honneur, a mentionné Sinclair. Je suis fière de notre équipe. Nous avions un objectif de médaille cette année pour les Jeux et nous l'avons accompli. Quand on voit comment le Canada est tombé amoureux de notre équipe, c'est remarquable. »

L'athlète de Burnaby, en Colombie-Britannique, a signé un tour du chapeau dans un revers crève-coeur de 4-3 en temps ajouté en demi-finales, contre les Américaines. Trois jours plus tard, elle a aidé le Canada à battre la France 1-0 pour permettre aux siennes de terminer 3es.

« Elle a toujours été l'une des meilleures au monde et ce qui est super, cette année, c'est que tous ont pu la voir sur la plus grande scène sportive, les Jeux olympiques, a dit Karina LeBlanc, gardienne de l'équipe nationale. Les gens commencent à voir sa personnalité à la fois humble et comique. C'est une athlète phénoménale, et on voit dans sa façon de jouer à quel point c'est un honneur pour elle de représenter le pays. »

Sinclair a établi un record olympique avec six buts dans le tournoi, en plus de réécrire la marque nationale pour les buts dans une seule année, avec 23. La joueuse de 29 ans a aussi été porte-drapeau pour la cérémonie de clôture à Londres.

Rosie MacLennan, en trampoline, a fini lointaine 2e au scrutin, avec 12 votes de première place, contre 84 pour Sinclair. MacLennan a obtenu la seule médaille d'or canadienne à Londres.

La patineuse de vitesse longue piste Christine Nesbitt a terminé 3e avec un seul vote de première place, mais 27 de deuxième.

Les réactions de Marie-Ève Nault