L'or norvégien, l'effort canadien

Le relais féminin norvégien.

La Norvège, tenante du titre, a remporté jeudi le relais féminin 4 x 5 km des mondiaux, devant la Suède et la Russie. Le Canada a dû abandonner, à court d'une athlète.

Menée par les championnes Therese Johaug et Marit Björgen, la Norvège a négocié le tracé de Tesero en 1 h 36 s 5/10. La Suède a fini la course avec 26,2 s de retard. La Russie a complété le podium à 45,8 s des gagnantes.

Il s'agit du troisième titre et de la quatrième médaille à ces mondiaux pour Björgen, la 18e de sa carrière dans des Championnats du monde, un record. Pour sa part, Johaug a été sacrée championne du monde dans le 10 km.

La Norvège domine largement le tableau des médailles avec 16 récompenses, dont 6 en or.

Le relais canadien a participé à la course en dépit du fait que Brittany Webster, malade, ait été incapable de prendre le départ. Elles ont donc été trois à souffrir, sachant qu'elles ne pourraient pas finir l'épreuve.

Daria Gaïazova a fait le premier relais, qu'elle a terminé en 11e place, à 54,6 secondes des Norvégiennes, après être restée dans le top 4 dans les 3 premiers kilomètres. Perianne Jones a fait le deuxième relais et a maintenu le Canada en 11e place. Emily Nishikawa a suivi pour le troisième relais et a terminé son effort en 12e position, à 3:27 du temps de référence.

Sans quatrième relayeuse, le Canada a dû abandonner l'épreuve.