« Mes meilleurs championnats » - Le Guellec

Jean-Philippe Le Guellec à Östersund Jean-Philippe Le Guellec  Photo :  AFP/JONATHAN NACKSTRAND

En dépit d'une 22e place lors du 15 km départ groupé dimanche, le Québécois Jean-Philippe Le Guellec estime qu'il a connu les meilleurs Championnats du monde de biathlon de sa carrière.

Le Guellec (38 min 17 s 5/10) avait un sans-faute au tir à la mi-parcours, mais il a raté trois cibles lors des deux derniers pas de tir pour conclure à un peu plus de deux minutes du vainqueur, le Norvégien Tarjei Boe.

« Ce fut très laborieux en ski, a admis Le Guellec. J'avais juste assez de jus dans les jambes pour terminer les 15 km au pas de course, mais sans plus. Pour le reste, c'était une course plaisante et amusante, comme c'est presque toujours le cas dans un départ de masse. »

« J'ai pris mes tirs en vitesse. J'ai fait mes erreurs au tir debout, mais j'ai été parfait au tir couché. Je pense que même si je n'avais raté aucune cible, je n'aurais pas fini plus haut au classement. C'était une bonne course, ni plus ni moins. »

Le Guellec a conclu les Championnats du monde après avoir terminé 8e au relais, 10e au 20 km individuel, 15e à la poursuite, 15e au relais mixte et 36e au sprint de 10 km.

« Ce sont mes meilleurs Championnats du monde en carrière. Par le passé, je commençais les premières compétitions en force et je finissais sur les genoux. Mais cette année, mon but était d'améliorer ma forme physique au fur et à mesure. La préparation en vue des mondiaux a porté fruit. J'étais en forme et en confiance. C'est définitivement une recette à conserver pour le futur. »

Tarjei Boe a effectué un sans faute pour boucler les 15 km en 36 min 15 s 8/10 lors de cette dernière épreuve des Championnats du monde présentée à Novo Mesto (République tchèque) sans rater aucune cible.

Le Norvégien a devancé le Russe Anton Shipulin (36:19,5/1 pénalité) et un autre Norvégien Emil Hegle Svendsen (36:23,2/1 pénalité) qui a terminé les mondiaux avec cinq médailles, dont trois d'or.

Chez les femmes, la Bélarussienne Darya Domracheva a franchi les 12,5 km départ groupé en 35 min 54 s 5/10 (2 fautes). Elle a devancé la Norvégienne Tora Berger (36:03,2/2 pénalités) et la Polonaise Monika Hojnisz (36:22,1/1 pénalité). Aucune Canadienne ne participait à l'épreuve.