Triplé de Ligety

Ted Ligety Ted Ligety  Photo :  AFP/SAMUEL KUBANI

Ted Ligety laissera sa marque sur Schladming. L'Américain est devenu, sans conteste, l'homme des Championnats du monde après avoir enlevé, vendredi, sa troisième médaille d'or.

Déjà couronné en super-G et en super-combiné, Ligety a conservé haut la main son titre en slalom géant pour devenir le premier skieur, depuis Jean-Claude Killy en 1968, à rafler trois médailles d'or.

Ligety aura l'occasion d'égaler les quatre succès du Français au slalom dimanche.

Le skieur de Salt Lake City, qui s'était donné un coussin de 1 min 30 s après la manche initiale, n'a eu qu'à enchaîner les portes pour assurer sa victoire en 2 min 28 s 92/100.

L'homme aux trois petits globes de cristal de la spécialité (2008, 2010 et 2012) a précédé l'Autrichien Marcel Hirscher et l'Italien Manfred Mölgg par respectivement 0,81 s et 1,75 s.

« Je suis super content. C'était vraiment une sensation de plénitude de décrocher cet or. J'ai pris quelques risques. La lumière baissait et la piste était vraiment bosselée », a expliqué le vainqueur.

Ligety a indiqué qu'il ne s'est pas trop inquiété du 1er rang provisoire de Hirscher, 3e au terme de la première manche.

« J'ai perçu l'enthousiasme de la foule dans l'aire d'arrivée quand Hirscher a pris provisoirement le commandement. Mais je n'ai pas ressenti de pression. J'avais 1,3 s de marge au départ », a poursuivi l'homme aux 34 podiums en slalom géant en Coupe du monde.

D'ailleurs, la foule partisane a applaudi un bon coup quand le deuxième chrono intermédiaire du Norvégien Aksel Lund Svindal, qui partait tout juste après Hirscher, a tourné au rouge.

Le champion du monde de la descente (2:30,71) a finalement conclu en 4e place, à 4 centièmes de la médaille de bronze.

« J'étais un peu tendu dans la portion médiane, a avoué le Norvégien. Je suis content de repartir de Schladming avec deux médailles. Mais présentement, je suis déçu. »

Le Torontois Phil Brown (2:39,84), l'un des piliers du Canada lors de l'épreuve par équipe mardi, a terminé 35e. Quant au Québécois Dustin Cook, 39e après son premier parcours, il n'a pas terminé son second.

« C'est toujours une bonne expérience de prendre le départ d'une Coupe du monde ou de Championnat du monde, mais je suis un peu déçu de mon résultat, a avoué Brown. J'ai besoin de travailler davantage mon slalom géant pour lequel j'ai éprouvé des problèmes récemment. »

Facebook