Ligety ou la passe de deux

Ted Ligety Ted Ligety  Photo :  AFP/Samuel Kubani

Ted Ligety n'a pas dit son dernier mot. Déjà couronné au super-G, le spécialiste du slalom géant a ajouté un deuxième titre mondial à Schladming en remportant le super-combiné, lundi.

Sixième après la descente, l'Américain a dévoré la portion slalom pour s'imposer en 2 min 56 s 96/100.

Ligety, médaillé d'or du combiné aux Jeux olympiques de Turin, a devancé le Croate Ivica Kostelic par 1,15 s.

L'Autrichien Romed Baumann (2:58,13), 1er de la descente, a sauvé la médaille de bronze au grand plaisir de la foule qui avait vu l'un de ses favoris, Benjamin Raich, enfourcher un piquet quelques minutes plus tôt.

D'ailleurs, c'est exactement le même scénario qui attendait le Norvégien Aksel Lund Svindal, sacré champion du monde de la descente samedi et double tenant du titre mondial en super-combiné, et l'Italien Christof Innerhofer, respectivement 2e et 3e après la manche initiale.

« Je savais que j'étais en bonne position, a dit Ligety. Ça fait 9 ans que je suis sur le circuit de la Coupe du monde, alors je sais comment gérer la pression. C'est à l'image de ma descente qui était fantastique. Je savais que je n'avais pas à pousser outre mesure dans le slalom. »

Ligety bataillera pour une troisième médaille d'or vendredi. Il défendra alors son titre en slalom géant.

À noter qu'aucun Canadien ne participait au super-combiné.