Olympiques Sotchi 2014

Bistouri et Sotchi attendent Vonn

Lindsey Vonn Lindsey Vonn héliportée  Photo :  AFP/Fabrice Coffrini

Lindsey Vonn a bien l'intention de prendre part aux Jeux olympiques de Sotchi, malgré deux déchirures à ses ligaments du genou droit et une fracture de son tibia lors de sa chute dans le super-G des Championnats du monde mardi.

Vonn, qui souffre de ruptures au ligament croisé antérieur et au ligament collatéral médial, a déclaré qu'elle travaillerait « aussi fort qu'il est humainement possible pour être prête à représenter les États-Unis l'an prochain à Sotchi ».

La médaillée d'or olympique de la descente devra passer sous le bistouri la semaine prochaine, à Vail, au Colorado. En raison de toute l'attention médiatique que Vonn suscite, ni l'équipe américaine ni la principale intéressée ne veulent indiquer quand elle quittera l'Autriche pour le Colorado.

La quadruple championne de la Coupe du monde, qui souffre également de contusions, a reçu son congé de l'hôpital en fin de journée mardi. Elle est rentrée à l'hôtel de l'équipe.

Le Dr William Sterett, médecin de l'équipe américaine, procédera à la chirurgie la semaine prochaine. Selon lui, la fracture du plateau tibial ne nécessitera pas d'opération.

Il s'attend à ce que Vonn soit sur ses skis pour le début de la prochaine saison, après huit mois de convalescence.

« Le personnel de l'hôpital a fait de l'excellent travail avec les radiographies et l'examen d'imagerie par résonance magnétique, a noté Sterett. Elle a reçu de très bons soins et ils ont beaucoup aidé. Elle est positive et déterminée. »

Sterett a cependant reconnu que Vonn pourrait avoir besoin de plus d'une chirurgie. Il a affirmé qu'il s'agit « toujours d'une possibilité avec ce type de blessures ». Une seule intervention est toutefois planifiée pour l'instant.