Gold la bien nommée

Arielle Gold (au centre) Arielle Gold (au centre)  Photo :  PC/Jacques Boissinot

Arielle Gold porte un nom lourd de sens. Elle lui a fait honneur en devenant la plus jeune médaillée d'or des Championnats du monde de surf des neiges.

L'Américaine de 15 ans, championne du monde chez les juniors en 2012, a triomphé de l'épreuve de demi-lune, dimanche, à Stoneham.

« C'est une grosse surprise, a-t-elle lancé. Je souhaitais simplement faire de mon mieux. Ça a tourné en ma faveur, on dirait. Je ne peux pas être plus heureuse. »

Les nouvelles précipitations de neige n'ont pas favorisé le spectacle. Gold a pu se détacher des autres planchistes avec un modeste pointage de 79,00. L'Australienne Holly Crawford (77,25) et la Française Sophie Rodriguez (72,50) l'ont accompagnée sur le podium.

Alexandra Duckworth a été la meilleure Canadienne. Duckworth, de Kingsburg, en Nouvelle-Écosse, s'est classée 10e. Elle ne s'est toutefois pas qualifiée pour la finale, où seules six planchistes étaient admises. Son parcours s'est arrêté en demi-finales, dimanche matin.

Chaude lutte chez les hommes

Chez les hommes, le suspense s'est poursuivi jusqu'à la dernière performance de la finale.

Le Suisse Iouri Podladtchikov s'est hissé en tête. Son pointage de 94,25 l'a placé 50 centièmes devant le Japonais Taku Hiraoka.

Le Finlandais Markus Malin (86,75) a pris le bronze.

Un Canadien s'est frayé un chemin jusqu'en finale. L'Ontarien Brad Martin (59,50) a pris le 10e rang.