Guay tout près

Erik Guay Erik Guay  Photo :  AFP/Olivier Morin

Érik Guay a réussi, samedi, le meilleur résultat de sa carrière sur la mythique piste de Wengen, la plus longue du circuit de la Coupe du monde.

Ce résultat l'a laissé tout juste au pied du podium, avec le 4e rang de la descente.

« Je déteste la 4e place. Mais finalement, c'était une super journée sur l'une des pistes les plus difficiles du circuit », a écrit le skieur canadien sur Twitter.

« Je suis satisfait, a-t-il ajouté plus tard dans la journée. Mon meilleur résultat ici était une 8e position l'an dernier. J'ai eu une descente solide et j'ai très bien skié. »

Guay, qui compte 18 podiums en Coupe du monde, a parcouru les 4415 mètres de la Lauberhorn en 2 min 30 s 97/100, à 39 centièmes de la troisième marche du podium.

Le Québécois a cédé 1,15 s au temps de référence de l'Italien Christof Innerhofer (2:29,82), seul descendeur sous la barre des 2:30.

Déjà vainqueur de la descente de Beaver Creek en décembre, Innerhofer a devancé les Autrichiens Klaus Kröll et Hannes Reichelt par 30 et 76 centièmes pour empocher le cinquième gain de sa carrière.

« J'ai attaqué autant que j'ai pu, aussi longtemps que j'ai pu, a raconté Innerhofer, plus rapide de la descente raccourcie du super-combiné la veille. Je savais que Klaus Kröll ne plaisanterait pas. »

Et justement, c'est Kröll, parti tout juste après Guay, avec le dossard 21, qui a éjecté le skieur de Mont-Tremblant du podium.

Deux autres Canadiens ont percé le top 20. Le Britanno-Colombien Benjamin Thomsen (2:31,51) s'est classé 12e pour ainsi inscrire son meilleur résultat de la saison. L'Albertain Jan Hudec (2:31,9), lui, s'est pointé au 16e rang.

Quant à John Kucera (2:37,07), il a rallié l'arrivée au 47e et avant-dernier rang. Son coéquipier Manuel Osborne-Paradis a dû reprendre son départ parce que le coureur qui le précédait a chuté. Au final, le Britanno-Colombien a fait partie des neuf concurrents qui n'ont pas terminé l'épreuve.

Autre record de vitesse

Johan Clarey Johan Clarey  Photo :  AFP/Fabrice Coffrini

Cinquième du jour, le Français Johan Clarey a établi un record de vitesse du ski alpin avec une pointe à 161,9 km/h. Vendredi, Guay avait atteint les 158,21 km/h, juste un peu moins rapide que la marque réussie par le Suisse Carlo Janka à 158,77.

« J'ai le record de vitesse, c'est la nouvelle de la journée! Je suis super content. Et je pense que je vais le garder un moment », a dit Clarey.

À noter que le Norvégien Aksel Lund Svindal, 2e au classement général de la Coupe du monde, s'est fait une petite frayeur en terminant sa course dans les filets. Svindal a été déséquilibré à la réception du saut de la Tête de chien, l'un des emblèmes de cette descente qui se court depuis 1930.

Malgré son abandon, le Norvégien conserve le dossard rouge de meneur de la Coupe du monde de descente.

En complément