Guay fonce et le prouve

Erik Guay

Le Canadien Erik Guay n'a pas froid aux yeux. Il a réussi vendredi à Wengen à dépasser les 158 km/h dans la descente du super-combiné.

Guay a été chronométré à la vitesse vertigineuse de 158,21 km/h dans le bas de la pente, comme en témoigne la photo qu'il a fait parvenir lui-même. Il avait glissé à 150 km/h mardi et à 149 km/h mercredi.

« La piste était plus dure, et bosselée par endroits », a-t-il commenté vendredi, en parlant de sa dernière séance d'entraînement.

Cela dit, Guay n'a pas été le skieur le plus rapide du jour à Wengen, car le Suisse Carlo Janka a lui atteint la vitesse de 158,77 km/h.

Selon une nouvelle règle de la FIS, les skieurs qui participent uniquement à la descente du super-combiné sont admis au départ après les athlètes inscrits aux deux épreuves du super-combiné, et leur chrono n'apparaît pas sur la liste officielle de la FIS. Ainsi, huit skieurs ont fait la descente à titre d'entraînement. Erik Guay a terminé 3e de ce petit groupe, et son chrono lui aurait donné le 12e temps de la descente du super-combiné.

C'est le Français Alexis Pinturault qui a remporté le super-combiné, grâce à son 1er au slalom après s'être classé 22e en descente. Il a devancé le Croate Ivica Kostelic. Janka, « le météore », a fini 3e.

Les vitesses d'Erik Guay à Wengen