Olympiques Sotchi 2014

Un avant-goût de Sotchi

Slopestyle Slopestyle à Stoneham  Photo :  PC/Jacques Boissinot

C'est vendredi qu'auront lieu à Stoneham les finales de slopestyle, la nouvelle discipline olympique. Elle donneront une bonne idée de ce qui se passera à Sotchi dans un an.

Au total, 432 concurrents provenant de 46 nations participent aux Championnats du monde disputés en terre québécoise pour la première fois, pour la deuxième au Canada après ceux de Whistler en 2005. Des mondiaux où brillera par son absence l'Américain Shaun White, le double champion olympique de demi-lune.

Les athlètes nord-américains auront à coeur de rafler plusieurs titres après la maigre cuvée des Championnats du monde de 2011 (un seul titre). Canadiens et Américains avaient remporté l'or quatre fois sur six aux Jeux de Vancouver.

Les mondiaux de Stoneham distribueront 11 titres, dont 8 qui le seront également dans un an à Sotchi, puisque le slopestyle y fera ses débuts olympiques. Seuls le slalom parallèle et le big air, qui aura lieu dans le centre-ville de Québec en nocturne et sous les projecteurs, ne sont pas des disciplines olympiques.

En slalom parallèle, l'Autrichien Benjamin Karl pourrait devenir le premier homme à remporter trois titres mondiaux d'affilée dans la même discipline. Il rejoindra alors la seule planchiste à avoir réussi pareil exploit, la Française Doriane Vidal, en demi-lune de 2001 à 2005.

Pour cette 10e édition des Championnats du monde de surf des neiges, le programme s'étalera sur deux week-ends, le premier pour le freestyle (slopestyle, big air, demi-lune) et le second pour les courses (géant parallèle, snowboard cross, slalom parallèle).

Trois Canadiens en finale

Jeudi, deux Canadiens se sont qualifiés pour la finale de l'épreuve de slopestyle, qui sera disputée vendredi.

Un des favoris pour remporter la médaille d'or, Mark McMorris, de Regina, en Saskatchewan, a accédé à la finale en survolant sa vague de qualification.

« L'étape des qualifs fait peur et je suis bien content d'être passé au travers, a affirmé McMorris. Je suis emballé de me retrouver en finale et je serai prêt vendredi, en espérant qu'il vente moins qu'aujourd'hui. Mais, comme moi, habillez-vous chaudement parce que la température sera glaciale », a-t-il suggéré à la blague aux journalistes.

McMorris, 19 ans, a amassé 83,66 points lors de sa première de deux descentes. Il a fait savoir qu'il effectuera des descentes plus techniques en finale.

Robby Balharry, de Calgary, a également atteint la finale avec le 2e rang de la deuxième des quatre vagues masculines de 66 athlètes au total.

Le Québécois Matts Kulisek, de Saint-Sauveur, participera aussi à la finale.

Le programme des finales :

  • Vendredi 18 (12 h HNE) : slopestyle (hommes et femmes)
  • Samedi 19 (19 h HNE) : big air (hommes uniquement), à Québec
  • Dimanche 20 (12 h HNE) : demi-lune (hommes et femmes)
  • Vendredi 25 janvier (13 h HNE) : géant parallèle (hommes et femmes)
  • Samedi 26 janvier (11 h HNE) : snowboard cross (hommes et femmes)
  • Dimanche 27 janvier (13 h HNE) : slalom parallèle (hommes et femmes)