Bilodeau, Kingsbury et Dufour-Lapointe médaillés

Alexandre Bilodeau Alexandre Bilodeau  Photo :  Kerstin Joensson

Alexandre Bilodeau et Mikaël Kingsbury ont remporté l'argent et le bronze, samedi, à la Coupe du monde de ski acrobatique, tandis que Justine Dufour-Lapointe a obtenu le bronze.

Bilodeau disputait la médaille d'or à l'Américain Bryon Wilson lors de la finale de bosses en parallèle disputée à Kreischberg, en Autriche, mais il a perdu le contrôle avant le 2e saut et l'Américain a filé vers la victoire.

« Je skiais bien. J'étais le premier à sortir du saut du haut, il était plus gros que tout le monde, ça allait super bien, mais j'ai commis des erreurs techniques », a analysé Bilodeau.

« En haut de parcours, ma stratégie, c'était de déstabiliser tout le monde avec ma vitesse. J'ai commis quelques erreurs, mais ma stratégie a fonctionné en général. Je suis satisfait. »

Bilodeau a admis qu'il avait été chanceux de se qualifier pour la finale.

« Je ne sais pas ce qui s'est passé dans ma tête, mais j'ai eu une mauvaise descente. C'était un X et on passait à autre chose. »

Dans la descente pour le bronze, Kingsbury a eu le meilleur sur un autre Québécois, Philippe Marquis, qui est sorti de piste après le premier saut.

« J'ai eu une super bonne journée en général », a dit Kingsbury, qui a été le meilleur des qualifications, avant d'écarter le Japonais Motoki Shikata et le Russe Alexandr Smyshlyaev.

Le parcours plus ou moins abrupt a incité Kingsbury et Bilodeau à en donner encore plus qu'à l'habitude en demi-finales, au grand plaisir des spectateurs.

« Ce fut le tout pour le tout. Nous avons peut-être juste été un peu trop rapides pour la piste et le type de bosses », a admis le détenteur du globe de cristal.

« Ce n'est pas si grave, j'étais content que ce soit Alex qui passe en finale. J'aime mieux ça, que ce soit un gars d'un autre pays. »

Deux autres Québécois ont terminé parmi les 10 premiers, soit Marc-Antoine Gagnon (5e) et Cédric Rochon (10e). Pascal Olivier-Gagné n'a pu faire mieux qu'une 26e position, tandis que Simon Cavanagh-Pouliot n'a pas terminé l'épreuve.

Kingsbury et Bilodeau trônent au sommet du classement provisoire de la Coupe du monde de la discipline après deux épreuves avec 160 points. Wilson vient au 3e rang avec 118 points.

Dufour-Lapointe rate la finale

Chez les femmes, l'Américaine Heather McPhie a remporté l'or devant sa compatriote Heidi Kloser.

Justine Dufour-Lapointe a eu le meilleur face à l'Australienne Britteny Cox dans la petite finale pour remporter le bronze. La Canadienne Chelsa Henitiuk a pris le 9e rang.

La Montréalaise s'était inclinée par un cheveu contre McPhie en demi-finales. En fait, Dufour-Lapointe a eu quelque peu l'impression de s'être fait voler, une opinion partagée par plusieurs spectateurs qui ne se sont pas gênés pour siffler leur mécontentement.

« J'ai vraiment poussé fort, je voulais vraiment gagner, a dit la Québécoise. J'ai réussi à arriver avant elle, c'était mon but. J'étais persuadée d'avoir tout donné. J'étais très déçue, mais je ne peux rien me reprocher. »

La réputation de McPhie lui a vraisemblablement procuré la victoire.

« Peut-être que le maillot jaune a fait une différence pour elle, peut-être que non, je ne le sais pas. Ce que je sais, c'est que j'ai tout donné. »

Audrey Robichaud (11e), Andi Naude (13e) et Maxime Dufour-Lapointe (16e) ont fait les autres performances canadiennes.

McPhie vient au 1er rang du classement provisoire de l'épreuve de bosses en parallèle avec 200 points, soit 60 de mieux que Dufour-Lapointe. Kloser a 116 points à sa fiche.