Une 16e place pour Le Guellec

Jean-Philippe Le Guellec Jean-Philippe Le Guellec  Photo :  ANDERS WIKLUND

Après sa victoire historique de samedi au biathlon, Jean-Philippe Le Guellec a pris le 16e rang de la poursuite de dimanche remportée par le Français Martin Fourcade.

Fourcade a terminé l'épreuve avec un temps de 33 min 3 s 5/100. Il a devancé l'Allemand Birnbacher et le Russe Anton Shipulin.

Trois erreurs coulent Le Guellec

Impeccable à son premier passage au champ de tir, Le Guellec a conservé la position de tête pendant près de deux tours.

Une cible ratée au tir couché lui a cependant valu un tour de pénalité. L'Allemand Birnbacher en a profité pour le dépasser.

Tenace, le Québébois croyait tout de même être capable de finir parmi les cinq premiers.

Le Guellec a toutefois glissé hors du top 10 après sa quatrième présence au champ de tir. Il a raté deux cibles en position debout.

« Ce n'était pas un manque de contrôle, a déclaré le biathlonien. J'ai peut-être commencé à trop réfléchir à la course. Tu ne peux pas te permettre de faire deux fautes au dernier tir en poursuite. »

Il a dû parcourir deux boucles supplémentaires avant de franchir la ligne d'arrivée. Il a finalement terminé à 1:01,01 du vainqueur.

Son coéquipier Scott Perras s'est quant à lui classé en 36e place.

La fatigue, peut-être

Le Guellec assure que l'extase de sa victoire de la veille n'explique pas sa 16e place.

« Malgré ma folle journée d'hier, j'ai été capable de reprendre mes forces et de bien dormir, a dit l'athlète de 27 ans. J'étais donc en forme pour la course d'aujourd'hui. »

Il avoue tout de même que son inexpérience a peut-être fait la différence.

« C'est sûr que je ne me sentais pas comme hier. C'est quand même ma quatrième course de la Coupe du monde. Alors, je suis peu fatigué », a indiqué Le Guellec

Kocher, meilleure Canadienne

Du côté des femmes, la poursuite de 10 km a été gagnée par la Norvégienne Tora Berger. Celle qui s'élançait la première sur le parcours a devancé la Bélarussienne Darya Domracheva et l'Allemande Andrea Henkel.

La Canadienne Zina Kocher s'est contentée du 37e échelon et Rosanna Crawford du 58e.

La Coupe du monde se transportera à Hochfilzen en Autriche.