Une 5e position qui promet pour les Canadiens

Markus Hellner et Alex Harvey Markus Hellner et Alex Harvey  Photo :  AFP/JONAS EKSTROMER

Le relais canadien formé d'Alex Harvey, Ivan Babikov, Devon Kershaw et Lenny Valjas a pris le 5e rang dimanche à la Coupe du monde de ski de fond, à Gällivare, en Suède.

« L'équipe a terminé au 5e rang, aujourd'hui. C'est fantastique!, a écrit Babibkov sur son compte Twitter, tout de suite après la course. Je suis tellement fier de faire partie de cette équipe. »

La Norvège a remporté le relais de 4 x 7,5 km devant la Suède et la Russie.

« Nous sommes vraiment contents, a indiqué Harvey. Nous égalons notre meilleur résultat (championnats du monde de 2009) et nous ne sommes pas au sommet de notre forme. Chacun de nous aurait pu réaliser un meilleur chrono dans sa portion individuelle. »

Valjas a pris le départ pour les Canadiens et il a donné le relais à Kershaw en 14e position. Ce dernier a réussi le 6e temps de ce deuxième groupe de fondeurs pour ramener le Canada au 7e rang. Puis, Babikov a maintenu la cadence pour transmettre le relais à Harvey en 5e place.

Quand Harvey a entamé sa course, l'équipe canadienne accusait un retard de 33,9 secondes sur les Norvégiens. Le Québécois a retranché 25 secondes à l'avance de Northug.

« C'est sûr que Northug skiait de façon conservatrice, mais je suis content d'avoir suivi le Suédois Marcus Hellner parce que c'est probablement le meilleur en style patin du circuit », a mentionné Harvey.

Les Canadiennes au 14e rang

La Norvège a également remporté le relais féminin 4 x 5 km, cette fois, devant la Suède et les États-Unis. Les Américaines inscrivent ainsi une 3e position historique.

Les Canadiennes Daria Gaïazova, Chandra Crawford, Alysson Marshall et Perianne Jones n'ont pu faire mieux qu'une 14e position.

La Norvège a donc réalisé un carton plein sur la neige suédoise de Gällivare après les deux succès individuels de la veille, lors de l'étape d'ouverture de la Coupe du monde de ski de fond.

Marit Björgen, tenante du grand globe, a conclu victorieusement le relais 4 x 5 km, 24 heures après avoir gagné le 10 km libre. Martin Sundby a également doublé la mise avec le 4 x 7,5 km, après avoir créé la surprise la veille au 15 km libre.

Sundby a fait de l'ombre à son illustre compatriote Petter Northug, relégué au 7e rang du 10 km libre, et plus encore au Suisse Dario Cologna, incontestable no 1 mondial la saison dernière, seulement 19e samedi.

Pour sa part, Björgen, 32 ans, compte maintenant 56 victoires individuelles. Elle a montré qu'il faudra encore compter sur elle dans les courses aux globes, aux titres mondiaux en février à Val di Fiemme (Italie) et à la victoire au Tour de ski qui fait défaut à son palmarès.

Sa compatriote Therese Johaug, de huit ans sa cadette, a confirmé qu'elle était prête à assurer la succession en terminant 2e du 10 km, devant l'Américaine Kikkan Randall, moteur du relais américain.

La Coupe du monde se déplace à Kuusamo, en Finlande, où auront lieu à partir de vendredi les premiers sprints, poursuites et un 30 km masculin.