L'élite mondiale à London

Reynolds, le premier de l'histoire

Radio-Canada avec Associated Press
Kevin Reynolds à London Kevin Reynolds à London  Photo :  AFP/DAVE SANDFORD

Le Canadien Kevin Reynolds est devenu mercredi le premier patineur de l'histoire à réussir deux quadruples dans un programme court des Championnats du monde.

Lors du Championnat des quatre continents en février, il avait exécuté, et réussi, cinq quadruples (deux dans le programme court et trois dans le libre). Il fait partie de cette nouvelle génération de patineurs de 18 à 22 ans qui a décidé de faire du quadruple un saut indispensable, l'arbitre pour les départager.

Le chef de file de cette nouvelle vague s'appelle Patrick Chan, double champion du monde en titre.

À un an des Jeux de Sotchi, les mondiaux de 2013 ont offert mercredi un programme court exceptionnel, tant en raison de la valeur technique qu'artistique de ses acteurs.

Les trois premiers au classement ont tous réussi brillamment le quadruple saut, ces quatre rotations sur soi-même, qui nécessitent des années d'entraînement, de la vitesse, énormément d'énergie et de la concentration. Une prise de risque qui s'était perdue lors de la précédente olympiade (période de quatre ans entre les Jeux), pour faire la part belle à l'expression artistique.

En 2010 aux Jeux de Vancouver, l'Américain Evan Lysacek avait remporté la médaille d'or sans tenter un seul quadruple saut. Chan n'avait que 19 ans et manquait d'assurance et de maturité. Il avait fini 5e.

Sur les 35 patineurs inscrits au programme court à London, 16 avaient programmé de faire un quadruple. Neuf l'ont fait et les trois premiers au classement l'ont réussi, Chan en tête.

« Lors de l'entraînement [de mercredi matin], c'était incroyable de voir que tout le monde faisait le quad, a dit Chan. J'ai l'impression que ce n'est plus quelque chose de spécial. C'est génial pour notre sport. L'année prochaine à Sotchi, il y aura des patineurs au profil totalement différent par rapport aux Jeux de Vancouver, et c'est vraiment ce que nous voulons voir. »

Dans le programme libre, Kevin Reynolds tentera trois quadruples, tout comme le champion d'Europe, l'Espagnol Javier Fernandez.

Kevin Reynolds à London Kevin Reynolds à London  Photo :  AFP/Geoff Robins