Défense offensante

Les faits saillants et l'analyse de Martin Leclerc

Marquer sept buts en deux matchs et subir deux défaites? L'unité défensive du Canadien est maintenant à ce point désorganisée.

Les Penguins (33-10-0) ont été la plus récente équipe à se payer un pique-nique aux dépens du Canadien (26-12-5) : un gain de 6-4, mercredi, à Pittsburgh.

Le Tricolore demeure embourbé dans sa pire séquence de la saison avec trois défaites de suite et quatre à ses cinq dernières rencontres. Michel Therrien dit souvent que la façon importe plus que le résultat, et disons qu'il ne sera pas rassuré. Ses hommes ont perdu les 3 dernières rencontres par une marge totale de 10 buts.

Therrien n'a sans doute pas aimé non plus comment le meneur de sa brigade défensive, P.K. Subban, a réagi dans un moment sombre : en se battant avec Brenden Morrow, et surtout, en se permettant de narguer la foule après le combat. Et à son retour sur la glace, sa mauvaise conduite lui a valu une expulsion.

En plus de la façon, il y a le moment. L'équipe n'a plus que cinq matchs avant les séries pour rectifier le tir. L'avantage de la patinoire au premier tour, qui semblait acquis aussi récemment que la semaine dernière, n'est peut-être plus dans la poche. L'avance du CH sur les Maple Leafs de Toronto et la 5e place se chiffre à quatre points. Et les Leafs sont sur une lancée.

Les Penguins, eux, comptent maintenant 20 gains à leurs 22 dernières sorties. Leurs adversaires au premier tour des séries, quels qu'ils soient, peuvent déjà frémir. Ils signent un deuxième triomphe d'affilée en l'absence de Sidney Crosby, Evgeni Malkin et James Neal. On parle ici d'une production totale de 41 buts et 117 points...

Un autre changement de gardiens

Pour une deuxième fois cette saison, Michel Therrien jouait gros en employant pour un duel au sommet son gardien numéro 2, Peter Budaj, plutôt que Carey Price, même si ce dernier vit des moments difficiles. La stratégie lui avait souri le 3 mars à Boston, mais pas cette fois.

Avec une défense aussi fragile, Budaj n'avait pas le droit à l'erreur et il a failli à la tâche dès la huitième minute, battu par un tir de Brandon Sutter qu'il aurait pu arrêter.

Il n'en fallait pas plus pour tourmenter le groupe d'arrières montréalais, particulièrement Josh Gorges, atroce au premier vingt. Morrow et Jarome Iginla ont profité de la confusion dans le territoire adverse pour donner une avance de 3-0 aux Penguins après 20 minutes.

Le CH a maintenant accordé 9 buts en première période à ses 3 derniers matchs, après en avoir permis seulement 16 dans les 40 premières rencontres de la saison.

Après avoir assisté à ce film d'horreur, Therrien a tenté de secouer sa troupe avec l'envoi de Price dans la mêlée. Ç'a finalement été un coup d'épée dans l'eau, puisque les Penguins ont ajouté deux filets, ceux de Morrow et de Sutter, chacun leur deuxième du match. Un généreux retour accordé par Price a aidé Morrow à marquer.

Les Montréalais ont au moins été capables d'ébranler Marc-André Fleury pendant cette période médiane, avec des filets de Brian Gionta et d'Alex Galchenyuk.

Et en troisième période, après le tout premier but dans la LNH de Gabriel Dumont, qui faisait 5-3, le Canadien avait repris vie. Mais la résurrection n'aura duré que 75 secondes et la malchance s'en est mêlée. Un tir banal de Douglas Murray a dévié sur Tomas Plekanec pour déjouer Price.

Les joueurs ne pourront pas se morfondre trop longtemps, car le Lightning de Tampa Bay l'attend dès jeudi soir à Montréal. Pour ceux qui cherchent une lueur d'espoir pour le Canadien, l'équipe affiche un dossier de 6-1-1 quand elle joue un deuxième match en deux soirs.

Reste à voir si le Canadien des 40 premiers matchs sera de retour à temps.

À noter :

  • Le but de Jarome Iginla était son 1100e point dans la Ligue nationale.
  • Avec une passe sur le but de Morrow, Pascal Dupuis a obtenu un point dans un sixième match de suite (3-7-10). Morrow a quant à lui terminé sa soirée avec deux buts et une aide.
  • Michael Ryder, blessé, n'a pas affronté les Penguins et était remplacé par Brandon Prust dans le troisième trio. Dumont a pris la place de Ryan White, suspendu, dans la quatrième unité.
  • À la ligne bleue, Nathan Beaulieu a été laissé de côté au profit de Yannick Weber. Ce dernier a obtenu son premier point de la saison, une aide sur le filet d'Andrei Markov, inscrit avec 10 secondes à écouler.
  • Même s'il était sur la patinoire lors des quatre premiers buts des Penguins, Gorges a terminé la soirée avec un différentiel de -1.