Le temps est écoulé, M. Jamison

Les commentaires de Martin Leclerc

Tel qu'anticipé, Greg Jamison n'a pu amasser les fonds nécessaires pour acheter les Coyotes avant l'heure limite de minuit (heure locale), jeudi.

« Nous n'avons pas été en mesure de compléter l'achat des Coyotes de Phoenix à temps, a déclaré Jamison dans un communiqué. Cependant, notre périple pour l'acquisition des Coyotes se poursuivra. Pour ce faire, nous devrons discuter davantage avec la Ville de Glendale et la LNH. Nous croyons qu'il est toujours possible d'en arriver à une entente qui sera satisfaisante pour tout le monde. »

Tout indique que si c'est le cas, cela ne se fera pas aux mêmes conditions avantageuses que Glendale lui avait accordées, soit un contrat de gestion de 20 ans et de 308 millions de dollars.

Le maire de Glendale, Jerry Weiers, qui a été élu après que l'entente de location eut été entérinée par le conseil municipal précédent, serait enclin à discuter avec un nouveau groupe d'investisseurs de la possibilité de conserver l'équipe en Arizona. Mais il profitera probablement de l'occasion pour renégocier l'entente de location, de façon à la rendre plus profitable pour la Ville.

Un peu plus tôt dans la journée, l'adjoint au Commissaire de la LNH, Bill Daly, a indiqué au quotidien The Arizona Republic que la Ligue n'est pas directement concernée par cette date butoir et qu'elle se penchera sur la situation vendredi.

Le maire Weiers a aussi affirmé à l'Arizona Republic que le commissaire Gary Bettman l'a assuré jeudi matin que la LNH demeurait engagée à garder les Coyotes à Phoenix.

La saga de l'équipe pourrait donc fort bien se poursuivre pour un certain temps.