Canadien saison 2013, au jeu!

« Il peut garder la rondelle » - Gallagher

Alex Galchenyuk Alex Galchenyuk  Photo :  PC/Paul Chiasson

Quand Brandon Prust a récupéré la rondelle du premier but d'Alex Galchenyuk, il l'a immédiatement remise au jeune homme de 18 ans. Mais cette rondelle était également celle du premier point de Brendan Gallagher.

Et si on y ajoute le fait que Galchenyuk et Gallagher sont cochambreurs à l'hôtel, on peut se demander ce qui adviendra de la rondelle. Gallagher a réglé le débat.

« Il peut la garder. Son but était plus important que ma deuxième passe! », a lancé le petit attaquant au sourire permanent.

Galchenyuk, lui, entend donner la rondelle à ses parents, justement présents pour la rencontre.

« C'était spécial. Mes parents quittent Montréal aujourd'hui, donc c'était spécial de marquer pendant qu'ils étaient ici », a indiqué l'Américain, auteur du dernier but des siens dans un gain de 4-1 du Canadien sur les Panthers de la Floride mardi.

Le jeu a évidemment été suivi d'une bruyante ovation de la foule montréalaise.

« Les joueurs étaient vraiment survoltés au banc, a raconté Galchenyuk. Je crois que chaque joueur m'a félicité, mais j'essayais de rester concentré. Pendant un moment, j'en étais incapable, mais j'ai retrouvé mes esprits ensuite. »

« Je criais moi aussi, a raconté le gardien Carey Price. C'est toujours spécial de voir un jeune marquer son premier but. C'est le travail d'une vie, c'est beaucoup de travail qui rapporte ici. Les spectateurs peuvent applaudir aussi fort qu'ils le veulent, car c'est spécial. »

Une victoire d'équipe

Au-delà des exploits individuels des recrues, la victoire a plu à Michel Therrien par son aspect collectif.

« C'est une belle victoire d'équipe, a résumé l'entraîneur-chef. Tout le monde a participé. Le 5 contre 5 était bon, on a gagné la bataille des unités spéciales et Carey Price a fait des arrêts importants. Ce que j'ai aimé est qu'on a imposé notre rythme dès le début du match et on a gardé ce tempo. J'ai adoré et les joueurs peuvent être fiers. »

On s'attendait à une équipe plus robuste, avec l'ajout des Brandon Prust et autres Colby Armstrong. Et on en a eu une démonstration quand Josh Gorges a été plaqué par-derrière par Tomas Fleischmann. L'attaquant des Panthers a eu droit à une visite de Ryan White, qui l'a criblé de coups de poing.

Or, White a un peu trop insisté, si bien qu'il a été chassé pour cinq minutes, en plus d'écoper d'une pénalité mineure pour avoir été l'instigateur d'un combat, tandis que Fleischmann a seulement reçu deux minutes pour sa mise en échec. Mais les Floridiens ont été incapables de générer quoi que ce soit pendant l'avantage numérique de cinq minutes.

« C'était un moment crucial, a jugé Therrien. Ce que j'ai aimé encore plus est que les joueurs se sont regroupés autour de ça et ont écoulé la pénalité pour Ryan White. »

En complément

  • canadien saison 2013, au jeu!
    hyperlien -  Le premier du premier
  • canadien saison 2013, au jeu!
    dossier -  Canadien saison 2013, au jeu! Le Canadien dispute une saison écourtée de 48 matchs. Résultats, analyses, portraits et petits extras dans cette section spéciale!