Canadien saison 2013, au jeu!

Gionta, 375 jours plus tard

Brian Gionta Brian Gionta  Photo :  AFP/Marianne Helm

Il s'en est passé, des choses depuis le 10 janvier 2012. Pierre Gauthier était directeur général du Canadien, P.K. Subban n'avait pas encore amorcé sa carrière de météorologue et Manti Te'o croyait encore avoir une copine.

Mais surtout, Brian Gionta tombait au combat. Ce soir-là, le bâton du capitaine du Canadien s'est accroché dans la bande, un bête hasard qui lui a valu une déchirure au biceps droit.

Gionta ne pouvait alors pas se douter qu'il devrait attendre 375 jours avant de disputer son prochain match de hockey organisé. Des 20 joueurs en uniforme pour le Canadien samedi soir, face aux Maple Leafs de Toronto, il est celui qui a attendu le plus longtemps avant de renouer avec l'action. Il devance Travis Moen de peu, lui qui n'a pas joué depuis le 9 février 2012.

« Que ce soit 5 ou 12 mois d'attente, à ce point-là, ça revient pratiquement au même, a mentionné le numéro 21, à l'issue de l'entraînement matinal du Tricolore. Mais les derniers mois ont été longs. Tous les gars dans le vestiaire ont aussi hâte que moi. »

Gionta n'a jamais vécu une telle période d'inactivité pendant sa carrière. À Boston College, il n'a jamais raté plus de quatre matchs par saison, et depuis son arrivée à temps plein dans la LNH, il avait, jusqu'à ses 31 matchs de l'an dernier, toujours disputé au moins 58 rencontres par saison.

Lors du lock-out de 2004-2005, il avait été limité à 15 matchs dans la Ligue américaine, mais s'était repris ailleurs. « J'avais joué dans des tournois internationaux, donc cette fois, c'est vraiment ma plus longue attente. J'ai hâte! »

Même s'il n'a inscrit que 15 points la saison dernière, l'importance de son retour, aux yeux de ses coéquipiers, va au-delà de la production.

« C'est énorme, estime Josh Gorges. Évidemment, c'est un bon marqueur, mais il y a aussi tout ce qu'il amène de plus. Quand il est ici, le groupe est différent, les joueurs suivent son leadership. Il ne prend jamais congé pendant une présence sur la patinoire et c'est contagieux pour les autres. »

Entouré de Tomas Plekanec et Alex Galchenyuk pour amorcer la saison, Gionta ne devrait pas avoir de mal à afficher une hausse de production.

Tout le monde en santé

Parlant de Plekanec, il sera bel et bien à son poste samedi soir. Sa blessure aux côtes est chose du passé. Les joueurs laissés de côté seront donc les attaquants Mike Blunden et Brendan Gallagher, de même que le défenseur Yannick Weber.

« Je suis content, tout tombe en place, a commenté Plekanec. Je ne voulais pas manquer de match. Ça fait trois semaines que je me suis blessé. Je suis content que ce soit guéri. »

Price contre... Scrivens?

Absent de l'entraînement vendredi, Carey Price était de retour sur la patinoire samedi matin et veillera à contenir les charges du dangereux trio de Phil Kessel, Joffrey Lupul et Tyler Bozak. À eux seuls, ces trois joueurs ont inscrit 80 des 231 buts des Leafs l'an dernier (34,6 %).

Dans le camp adverse, tout indique que Ben Scrivens a ravi le poste de gardien partant à James Reimer pour le début de la saison. Scrivens a été le premier à quitter la patinoire après l'entraînement des Leafs.

L'entraîneur-chef des Torontois, Randy Carlyle, a toutefois refusé de confirmer l'identité de son homme de confiance devant les journalistes. « Qui vous a dit qu'il était partant? », a-t-il répondu à une question sur le sujet.

Par ailleurs, Carlyle a annoncé que les assistants au capitaine Dion Phaneuf seront Lupul et Clarke MacArthur, tandis que le nouveau venu Jay McClement arborera le « A » lorsqu'il y aura des blessés.

À noter

  • Le Canadien amorce sa saison à Montréal pour la première fois depuis 1999. Cette année-là, le CH s'était incliné 4-1, justement devant les Leafs. Martin Rucinsky avait inscrit l'unique filet du Canadien.
  • Les deux grands rivaux se retrouvent pour la 14e fois en lever de rideau. Les Torontois ont signé huit victoires.
  • Les deux équipes s'affrontent pour une quatrième saison de suite pour amorcer la campagne. Les Leafs l'ont emporté lors des deux dernières saisons, tandis que le Tricolore s'était imposé 4-3 en prolongation en octobre 2009.

Trios du Canadien

  • Pacioretty - Desharnais - Cole
  • Galchenyuk - Plekanec - Gionta
  • Moen - Eller - Bourque
  • Armstrong - White - Prust

Défenseurs

  • Markov - Emelin
  • Gorges - Kaberle
  • Bouillon - Diaz

Trios des Maple Leafs

  • Lupul - Bozak - Kessel
  • MacArthur - Grabovski - Kulemin
  • Van Riemsdyk - Kadri - Komarov
  • Brown - McClement - Orr

Défenseurs

  • Phaneuf - Kostka
  • Liles - Franson
  • Gunnarsson - Komisarek

En complément

  • canadien saison 2013, au jeu!
    dossier -  Canadien saison 2013, au jeu! Le Canadien dispute une saison écourtée de 48 matchs. Résultats, analyses, portraits et petits extras dans cette section spéciale!