Canadien saison 2013, au jeu!

Scott Gomez, persona non grata

Le reportage de Michel Chabot

C'est le début d'une saison, mais la fin d'une saga. Les jours de Scott Gomez à Montréal sont officiellement comptés.

Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, a marqué l'ouverture du camp préparatoire dimanche avec une annonce de taille : le contrat de Gomez sera racheté.

Gomez est donc renvoyé à la maison pour la saison. Il touchera la totalité de son salaire pour 2012-2013. Puis, cet été, lorsque la période de rachat de contrat s'ouvrira, la dernière année de son entente sera rachetée.

« La raison pour laquelle il n'est pas ici aujourd'hui est que s'il a une blessure à long terme et qu'il n'est pas en santé au moment du rachat de contrat, on ne pourrait pas racheter son contrat », a rappelé Bergevin.

En terme de masse salariale, le contrat de Gomez comptera pour 6,457 millions cette saison (comme il n'est pas avec l'équipe, la convention collective permet d'exclure 900 000 $ de la masse salariale). En 2013-2014, il n'aura plus aucun impact sur le plafond.

Bergevin a répété à maintes reprises que la nouvelle donne dans la LNH l'a forcé à prendre cette décision. L'an prochain, le plafond salarial chutera à 64,3 millions de dollars.

« On a essayé de l'échanger, mais on sait tous où s'en va le plafond salarial l'an prochain », a admis Bergevin, avant d'ajouter que Gomez a été très professionnel dans sa réaction.

Sans Subban

P.K. Subban faisait aussi partie des absents de marque de ce jour 1 du camp, mais dans son cas, on s'y attendait.

Le jeune défenseur est toujours sans contrat. Bergevin s'est rendu à Toronto samedi pour rencontrer Subban et son agent, Don Meehan, mais a refusé d'en dire davantage.

Le DG a aussi balayé du revers de la main l'idée qu'il pourrait tenter d'échanger Subban. « Ma priorité est de m'entendre avec lui », a-t-il dit.

Un autre blessé

L'attaquant Tomas Plekanec (côtes) ne participe pas à cette première séance non plus, tout comme l'autre éclopé, Petteri Nokelainen. Le vétéran défenseur Mike Commodore, rappelé des Bulldogs pour le camp, est également absent.

Plekanec et Commodore seront réévalués sur une base quotidienne, tandis que Nokelainen en a pour « au moins deux semaines », selon Bergevin.

En l'absence de Plekanec, Lars Eller a patiné au sein du deuxième trio, avec comme ailiers Alex Galchenyuk et Brian Gionta. À ce sujet, l'entraîneur-chef, Michel Therrien, a d'ailleurs averti les journalistes qu'il y aurait de nombreuses expériences cette semaine. Galchenyuk sera donc aussi employé comme centre, tandis qu'Eller verra de l'action à l'aile. La présence de Brandon Prust au centre fait aussi partie de ces essais.

Par ailleurs, le Canadien a rappelé cinq joueurs de Hamilton : les attaquants Louis Leblanc, Patrick Holland, Michaël Bournival et Mike Blunden, de même que le défenseur Frédéric St-Denis.

Même si Leblanc connaît une saison difficile à Hamilton et qu'il n'a pas fait partie de la première vague de rappels, Bergevin a réitéré sa foi en lui.

« Louis Leblanc est un prospect pour nous et on le voit très haut », a-t-il dit à propos du premier choix de l'équipe en 2009.

Trios à l'entraînement

  • Pacioretty - Desharnais - Cole
  • Galchenyuk - Eller - Gionta
  • Bourque - Prust - Moen
  • Armstrong - White - Dumont (Gallagher)

Défenseurs

  • Markov - Emelin
  • Gorges - Kaberle
  • Bouillon - Diaz
  • Weber - Tinordi

En complément