Au tour de Bettman de s'excuser

Le point de presse de Gary Bettman et l'analyse de Dany Dubé

Les gouverneurs de la Ligue nationale de hockey ont entériné de manière unanime et ratifié la nouvelle convention collective, mercredi après-midi, dans les bureaux du circuit à New York.

Après avoir confirmé l'unanimité du vote (30-0), le commissaire Gary Bettman s'est empressé d'offrir ses excuses à tous ceux que le lock-out a privés de leur sport favori.

« Je sais que le hockey de la LNH s'est absenté beaucoup trop longtemps. Je sais que des excuses peuvent paraître une bien faible compensation, mais je m'excuse tout de même auprès des joueurs, des partisans, des commanditaires et des propriétaires à qui ce sport tient tant à coeur. »

Bettman qui se félicite surtout de la durée du nouveau contrat de travail de 10 ans, a remercié Donald Fehr pour son implication et le sérieux des joueurs qui ont pris place à la table de négociation.

En attendant que les joueurs aient à leur tour entériné l'accord, Bettman se réjouit à l'idée que le hockey retrouvera sous peu sa place de choix, la patinoire.

Concernant la présence des joueurs de la LNH aux Jeux olympiques et le réalignement possible des divisions et des associations, Bettman s'est défendu d'en faire des monnaies d'échange. « Nous y viendrons en temps et lieu et, là aussi, nous oeuvrerons de concert avec les joueurs. »

Enfin, le commissaire a reconnu avoir pris connaissance de l'humeur des amateurs grâce aux médias sociaux et des blogues tout au long des 113 jours qu'a duré le conflit.

« Nous avons beaucoup de travail à faire et nous allons immédiatement entreprendre des démarches en ce sens. La LNH a une responsabilité pour regagner votre confiance et votre soutien, que vous regardiez un seul match ou tous les matchs », a conclu Bettman.