Canadien saison 2013, au jeu!

De retour à Brossard

Le reportage de Michel Chabot

La fin du lock-out dans la Ligue nationale est devenue un tantinet plus concrète, mercredi, avec le retour des joueurs au complexe d'entraînement du Canadien de Montréal.

Quinze patineurs ont foulé la glace pour un entraînement encore mené par le préparateur physique Jean-Philippe Hamel. L'entraîneur-chef du Tricolore, Michel Therrien, a été aperçu au banc, mais ne dirigeait aucun exercice. Ce sera ainsi jusqu'à ce que les camps s'ouvrent officiellement, probablement dimanche.

Therrien a profité de son passage pour échanger quelques plaisanteries avec un ancien protégé, le défenseur des Penguins Kristopher Letang, un des trois « intrus » du groupe. Les deux autres joueurs qui n'appartiennent pas au Canadien sont l'attaquant Mathieu Darche et le défenseur Roman Hamrlik.

David Desharnais, Yannick Weber et Lars Eller participaient quant à eux à une première séance en sol nord-américain depuis leur retour d'Europe. Les deux premiers ont joué en Suisse, tandis qu'Eller arrive de Finlande.

« Tu essaies de te concentrer sur l'équipe avec qui tu joues, mais tu penses toujours un peu à la Ligue nationale, a avoué Eller. C'est ici que tu as ta place, que tu veux jouer. On était informés tout au long, on savait que ce serait des montagnes russes, mais je savais que ça finirait par se régler. »

Les gardiens du Canadien Carey Price et Peter Budaj ne sont toujours pas de retour dans le giron de l'équipe. Price doit sauter dans l'avion mercredi pour gagner la région montréalaise.

Entre-temps, les gardiens de fortune sont l'ancien des Sea Dogs de Saint-Jean Karel St-Laurent et un joueur que l'on soupçonne être pompier ou policier.

Les joueurs du Canadien portaient tous le chandail et l'équipement du Tricolore.

Tomas Plekanec, Andrei Markov, Alexei Emelin et Raphael Diaz sont également attendus au Québec dans les prochains jours, après avoir passé les derniers mois en Europe.

Des numéros à retenir

Cette première séance était aussi la chance de se familiariser avec les nouveaux visages du CH et, surtout, de nouveaux numéros.

Francis Bouillon s'est amené sur la patinoire avec le 55, le premier depuis Brent Sopel. Colby Armstrong portait quant à lui le 20, vacant depuis le départ de James Wisniewski. Ce numéro a été associé dernièrement à des joueurs au séjour éphémère à Montréal : Wisniewski, Robert Lang, Bryan Smolinski et Mike Johnson.

Enfin, Brandon Prust portait le 8, que personne n'avait osé endosser depuis le départ de Mike Komisarek.

Repartir à zéro

Rene Bourque, lui, n'a rien d'un nouveau visage à Montréal, mais a tout de même opté pour un nouveau dossard, le 17, en remplacement du 27. Il portait le 17 à Calgary avant d'être échangé à Montréal, et le départ de Chris Campoli a rendu disponible son chiffre préféré.

L'attaquant, acquis dans la transaction qui a envoyé Michael Cammalleri à Calgary, sait qu'il doit faire oublier une saison 2011-2012 horrible. En 38 matchs à Montréal, Bourque a été limité à 8 points, dont 5 buts.

« J'ai confiance en mes habiletés, a commenté l'athlète de Lac La Biche, en Alberta. Je sais que je n'ai pas commencé ici comme je l'aurais souhaité, mais je me sens bien. On a tous un nouveau départ. On a un nouvel entraîneur, un nouveau directeur général. On a quelques nouveaux visages. On surprendra du monde. »

Sans chercher d'excuses, Bourque a rappelé que sa blessure à l'abdomen, pour laquelle il a été opéré à la fin de l'été, ne l'avait pas aidé à se faire justice l'an passé.

« Quand c'était clair qu'il y aurait un lock-out, je me suis dit que c'était le temps de le faire [l'opération]. Ça me dérangeait et certains jours c'était pire que d'autres. Je suis vraiment content de l'avoir fait, car je n'ai plus aucune douleur. Ça revenait souvent. »

Bourque souhaitera maintenant faire taire ceux qui le voient comme un candidat de choix à un rachat de contrat. La nouvelle convention collective dans la LNH permettra aux équipes de racheter les ententes de deux joueurs l'été prochain.

Il reste actuellement quatre ans au contrat de Bourque, avec un impact annuel de 3,33 millions de dollars dans la masse salariale.

Joueurs présents à l'entraînement (x : joueurs qui n'appartiennent pas au Canadien)

  • Colby Armstrong
  • Francis Bouillon
  • Rene Bourque
  • Erik Cole
  • David Desharnais
  • Lars Eller
  • Brian Gionta
  • Josh Gorges
  • Travis Moen
  • Max Pacioretty
  • Brandon Prust
  • Yannick Weber
  • x Mathieu Darche
  • x Roman Hamrlik
  • x Kristopher Letang

En complément