Le Canada accède aux demi-finales

Ryan Murphy et Dougie Hamilton Ryan Murphy et Dougie Hamilton  Photo :  PC/Nathan Denette

Le Canada a défait la Russie 4-1, lundi, au Championnat du monde junior. Il obtient ainsi son laissez-passer pour les demi-finales.

Dougie Hamilton, Mark Scheifele, Jonathan Drouin et Jonathan Huberdeau ont inscrit les buts du Canada. L'unique but des Russes a été celui de Nikita Kucherov.

« Ce soir, nous étions nerveux, a admis l'entraîneur Steve Spott. C'était évident avant le match et c'était bon signe. »

Le Canada termine au sommet du classement du groupe B avec une fiche immaculée de quatre victoires. Il n'aura donc pas à disputer un match de quart de finale mercredi.

La formation canadienne affrontera jeudi le vainqueur du quart de finale entre les États-Unis et la République tchèque.

Foule survoltée

La tâche ne s'annonçait pas aisée pour le Canada. Il avait joué contre les États-Unis dimanche, alors que les Russes avaient disputé leur dernier match contre les Allemands samedi.

Avec une journée de repos supplémentaire et devant leurs partisans, les Russes avaient les meilleures cartes dans leur jeu.

Les attaquants russes ont d'ailleurs amorcé le match avec force et mis une énorme pression sur les défenseurs canadiens lors des sept premières minutes de jeu. Comme il l'avait fait la veille face aux Américains, le gardien Malcolm Subban a tenu le fort pour le Canada.

Déjà coupé accidentellement au visage en première période, Tyler Wotherspoon a été écrasé sur la bande par Valeri Nichushkin au moment où il tournait le dos au joueur russe à 11:44. Nichushkin a écopé d'une pénalité majeure et d'une inconduite de partie pour son geste.

Rapide doublé

Les Canadiens ont tiré parti de l'avantage numérique de 5 minutes. Hamilton a donné l'avance au Canada à 14:04 avec un but à l'aide d'un tir à la volée. La rondelle est passée au-dessus de l'épaule du gardien Andrei Makarov.

Scheifele a doublé l'avance des Canadiens à 15:58 en logeant un tir du revers dans le haut du filet.

« Ça a été un moment crucial, a confirmé Spott. Pour nous, c'était l'occasion de réduire au silence cette foule incroyablement bruyante. De pouvoir obtenir un avantage numérique tôt dans la rencontre et d'en profiter à ce point a été indiscutablement le tournant du match. »

Scheifele n'a pas eu le temps de savourer longtemps sa réussite. Moins de deux minutes plus tard, il a perdu le contrôle de la rondelle à six mètres de son filet et Nikita Kucherov en a profité pour tromper la vigilance de Subban du côté du gant.

Drouin a toutefois redonné une avance de deux buts au Canada à 6:31 de la deuxième période. Il a contourné le filet russe à toute vitesse avant de diriger la rondelle derrière Makarov.

Huberdeau a complété la marque avec un but inscrit dans un filet désert avec 32 secondes à jouer en troisième période.

Les renforts

Les attaquants Boone Jenner et J.C. Lipon, tous les deux suspendus par la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), étaient de retour au jeu pour les Canadiens. Ces renforts ont facilité le travail de Spott, qui a pu modifier ses trios.

« Avec plus de joueurs sous la main, nos attaquants ont pu se replier pour prêter main-forte à nos défenseurs et tous les joueurs avaient de bonnes jambes. Nous étions toujours les premiers sur la rondelle. »