Une victoire qui pourrait être coûteuse

Jonathan Drouin Jonathan Drouin  Photo :  AFP/JUSSI NUKARI

La sélection canadienne a mis fin à son tournoi préparatoire en vue du Championnat du monde de hockey junior samedi. Il s'est imposé 2-1 contre la Suède en fusillade.

Jonathan Huberdeau et Ryan Nugent-Hopkins ont marqué les buts pour le Canada lors des tirs de barrage.

Huberdeau a effectué une belle feinte pour inscrire le premier but de la séance, puis Nugent-Hopkins a déjoué le gardien suédois Joel Lassinantti d'un tir à ras la glace du côté du bâton.

Mikael Vikstrand a répliqué pour la Suède.

Jonathan Drouin, au terme d'une belle échappée pour le Canada, et Alexander Weenberg, pendant une supériorité numérique pour la Suède, ont inscrit les deux buts dans les 60 premières minutes de jeu de ce match disputé à Helsinki, en Finlande.

Le gardien canadien Jordan Binnington a été sensationnel, stoppant 30 des 31 tirs dirigés vers lui.

Indiscipline

L'entraîneur-chef Steve Spott souhaitait que ses joueurs soient plus disciplinés après une défaite de 3-2 contre la Finlande, jeudi, mais son équipe a de nouveau pêché par indiscipline contre les Suédois.

« L'effort est remarquable, mais encore une fois nous écopons de trop de pénalités, a reconnu Spott. Nous devons continuer de nous améliorer parce que ce ne sont que nos spécialistes de l'infériorité numérique qui sont sur la patinoire, pendant que des joueurs étoiles doivent patienter sur le banc.

« Nous devons régler la question de la discipline et éviter le banc des pénalités. »

Jenner suspendu?

La victoire pourrait être coûteuse pour la formation canadienne. Boone Jenner a été expulsé en deuxième période après avoir frappé durement et tardivement le défenseur Jesper Pettersen. Le Suédois se tordait de douleur sur la patinoire et il a été évacué sur une civière afin de se rendre à l'hôpital.

Jenner a aussi écopé d'une pénalité majeure de cinq minutes pour assaut. Il n'est pas exclu que le jeune homme soit suspendu par la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) à la suite de son geste.

« Cette décision est hors de notre contrôle, a précisé Spott. Au bout du compte, nous estimons que la mise en échec a été donnée épaule à épaule. Si le geste est répréhensible, c'est à cause de l'obstruction ou de l'assaut. Mais ce n'est de toute évidence pas matière à suspension, car, même si Boone est reconnu pour son jeu physique, il n'a jamais visé la tête du joueur et ses patins n'ont jamais quitté la patinoire. »

Le Championnat du monde junior s'amorcera le 26 décembre, à Oufa, en Russie. Le Canada affrontera l'Allemagne en lever de rideau.