Lock-out dans la LNH

Les joueurs appuient la dissolution

La pression monte

Des sources affirment vendredi que les joueurs de la Ligue nationale ont voté massivement pour donner le droit aux dirigeants de l'Association des joueurs (AJLNH) d'aller de l'avant avec la dissolution de leur syndicat.

Même si les joueurs n'ont pas l'intention de publier le résultat du vote, ces derniers ont largement appuyé la recommandation de Donald Fehr. Selon ESPN, seulement 22 joueurs auraient voté contre l'idée, tandis que 706 l'ont appuyée.

Pour être adoptée, la résolution devait obtenir les deux tiers des votes. Les joueurs ont jusqu'au 2 janvier pour aller de l'avant avec leur projet de déposer une action antimonopole à l'encontre de la ligue. Ce choix leur ferait perdre leur droit de négocier collectivement.

« On peut le faire jusqu'au 2 janvier, a indiqué Mathieu Darche vendredi. Peut-être qu'on va le faire demain, peut-être qu'on va le faire aujourd'hui, peut-être qu'on ne le fera pas. Tout est possible. »

« Ce n'est pas un instrument de négociation. [...] Nous voulons revenir à la table pour trouver une entente le plus tôt possible, a affirmé Brian Gionta. C'est là-dessus que nous nous concentrons. C'est simplement une étape que nous devions franchir pour nous protéger. »

Jeudi, la LNH a annulé tous les matchs de son calendrier 2012-2013 jusqu'au 14 janvier.

Les observateurs s'entendent pour dire que la prochaine mauvaise nouvelle de la part des dirigeants pourrait bien être l'abandon de la saison complète.

La dernière séance de négociation a pris fin le 13 décembre et les contacts entre les deux parties depuis cette date se seraient résumés à deux appels téléphoniques, selon plusieurs sources.