Galchenyuk sera au camp

Reportage de Michel Chabot

Alex Galchenyuk doit être impatient de voir le lock-out de la Ligue nationale se régler.

Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, a confirmé que le jeune espoir sera invité au camp du Tricolore si les activités reprennent dans la LNH.

Bergevin avait déjà indiqué qu'il souhaiterait voir Galchenyuk au camp, mais a cette fois ajouté qu'il entend l'inviter même si ça signifie de lui faire manquer le Championnat du monde junior.

« Je pense qu'avec son début de saison, le calibre de joueur qu'il est, il y a une possibilité qu'il pourrait rester à Montréal et j'aimerais le voir et évaluer son jeu », a indiqué le DG en marge de la visite d'hôpitaux du CH lundi.

Limité à huit matchs en 2011-2012 en raison d'une blessure à un genou, Galcheyuk a prouvé qu'il est bien remis de son opération. Le troisième choix du dernier repêchage compte 22 buts et 30 passes en 31 matchs avec le Sting de Sarnia. L'Américain se classe 3e dans la Ligue junior de l'Ontario pour les points.

Galchenuyk a été invité au camp de l'équipe junior américaine en vue du Championnat du monde. Le premier volet du camp se tiendra du 16 au 18 décembre, en banlieue de New York, avant un deuxième volet, du 19 au 23 décembre, à Helsinki en Finlande.

Changement bénéfique

Par ailleurs, l'état-major du CH ne voit pas d'un mauvais oeil la mutation de Galchenyuk à l'aile.

« On le voit aussi comme un joueur de centre, mais le fait qu'un joueur soit capable de jouer à différentes positions, au centre, à l'aile gauche, à l'aile droite, j'encourage ça fortement, a commenté l'entraîneur-chef Michel Therrien.

« J'ai déjà dirigé de bons jeunes dans le passé, et on les mettait dans une position qu'ils devaient s'adapter à différentes positions. C'est tellement un avantage qu'un jeune soit capable de jouer à différentes positions. C'est non seulement bon pour lui, mais c'est bon pour notre organisation. »