Lock-out dans la LNH

La Ligue veut une offre

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Le directeur de l'Association des joueurs de la LNH, Donald Fehr, avant la journée de négociations à New York Donald Fehr  Photo :  PC/AP Photo/Richard Drew

La Ligue nationale et l'Association des joueurs (AJLNH) ont repris les négociations lundi soir.

La rencontre n'a donné lieu qu'à des discussions, qui devraient se poursuivre mardi.

Aucune offre n'a été déposée et la frustration augmente pendant que le lock-out perdure.

La ligue a demandé au syndicat de lui soumettre toutes ses demandes en vue de la prochaine convention collective dans une offre formelle et complète.

« Nous soutenons avoir présenté quelques propositions détaillées sans rien recevoir de leur côté, a déclaré le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly. Nous aimerions savoir où les joueurs se situent sur chacun des points abordés. Nous leur avons demandé de déposer une offre complète afin que nous puissions l'étudier. »

Donald Fehr, le directeur de l'AJLNH, a indiqué qu'il allait prendre en considération les demandes de la ligue et reprendre contact avec la partie patronale mardi matin. Il croit qu'il y a « de bonnes chances » pour que les deux parties retournent à la table de négociations pour une deuxième journée d'affilée.

Il reste maintenant à voir si le syndicat est prêt à déposer une offre.

« Je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre, a ajouté Daly. Nous l'avons demandé et nous espérons vraiment qu'ils vont considérer cette demande. Je crois que c'est un sujet sur lequel ils discutent entre eux. »

Un groupe élargi était attendu lundi. Quelques propriétaires, directeurs généraux et joueurs devaient se joindre aux principaux négociateurs pour cette séance.

Les deux parties se sont ainsi rencontrées pour la première fois depuis le 11 novembre, lorsque les négociations ont été rompues après la cinquième séance en six jours.

La semaine dernière, le commissaire Gary Bettman avait évoqué la possibilité de suspendre les négociations pendant deux semaines, mais cette menace n'a pas ébranlé Donald Fehr.

Critiques virulentes

Kris Versteeg Kris Versteeg  Photo :  AFP/BRUCE BENNETT

Avec ce conflit qui s'éternise, plusieurs joueurs ont continué de s'en prendre publiquement aux dirigeants de la LNH. Dans une entrevue accordée à la station TSN Radio 1050, lundi, l'attaquant des Panthers de la Floride Kris Versteeg n'est pas passé par quatre chemins pour suggérer que Bettman et Daly soient congédiés.

« Vous devez trouver les cancers et les éradiquer. Je crois que Bill Daly et Gary Bettman ont volé le sport pendant assez longtemps. »

Vendredi, le défenseur des Red Wings de Détroit Ian White a traité Bettman d'idiot.

Daly croit que ce genre de sentiments sont naturels à ce stade-ci des négociations.

« Je ne crois pas que ni Gary ni moi prenons ces commentaires de façon personnelle. Nous comprenons qu'il y a beaucoup de frustration. Je suis aussi frustré qu'on ne joue pas au hockey. Je crois que c'est naturel. »

Le lock-out a entraîné l'annulation de tous les matchs de la saison 2012-2013 jusqu'au 30 novembre. On prévoit que d'autres matchs seront annulés cette semaine.