Ramo s'enracine à Omsk

Karri Ramo Karri Ramo  Photo :  Ligue continentale russe (KHL)

Pierre Gauthier peut maintenant rayer le nom de Karri Ramo de ses projets. Le gardien finlandais poursuivra l'aventure sibérienne.

Selon les informations obtenues par Radio-Canada Sports, Ramo paraphera d'ici les prochains jours un pacte de deux ans avec l'Avangard d'Omsk. Il s'agira de l'un des plus lucratifs contrats pour un gardien de la Ligue continentale russe (KHL).

« Karri a accepté de prolonger son séjour à Omsk et il a mis de côté son rêve de jouer dans la LNH », a expliqué Mark Gandler, l'agent du gardien de 24 ans.

À Omsk, Ramo enfilera les jambières du gardien numéro un, un statut qui lui était impossible avec Carey Price à Montréal. Il touchera également un salaire plus important de l'autre côté de l'Atlantique.

« Nous avons parlé de cette réalité Karri et moi et c'était évident qu'il ne voulait pas se contenter d'un rôle mineur dans la LNH, a précisé Gandler. Price est l'homme du Canadien pour plusieurs saisons. »

L'agent de Ramo a conservé le mystère au sujet du véritable salaire de son client, mais il a offert quelques pistes.

« Je peux simplement vous dire qu'il a signé pour plus du double de son salaire de l'an dernier et pour deux saisons. C'est vraiment un très bon contrat pour lui. »

De bons chiffres

À sa deuxième saison en Russie, l'ancien du Lightning de Tampa Bay a gagné ses galons pour s'établir comme un gardien vedette dans la KHL.

Il a présenté un dossier de 33-6-4 avec une moyenne de 1,97 et un taux d'efficacité de ,925. Il a aussi signé 5 jeux blancs avec l'équipe de Jaromir Jagr et Alexander Perezhogin. Il a terminé au 1er rang du circuit avec ses 33 victoires, au 2e rang pour la moyenne et au 3e rang pour le taux d'efficacité.

Ramo, un choix de 6e tour du Lightning en 2004, avait été acquis par le Canadien le 16 août 2010 en échange d'un autre gardien, Cédrick Desjardins.

Avant de s'envoler pour la Russie, Ramo a joué 48 matchs en trois saisons à Tampa Bay.

Le Canadien décidera au cours des prochaines semaines du choix de son deuxième gardien.

Alex Auld, qui a offert de précieux services dans un rôle limité à Price, pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

Auld, 30 ans, avait accepté un pacte d'un million pour une saison. Gauthier et ses hommes risquent fort de regarder en sa direction encore une fois, surtout qu'il a entretenu une très bonne relation avec Price.