En mode attente

Andrei Markov Andrei Markov  Photo :  AFP/Getty Images/Richard Wolowicz

TORONTO - Andrei Markov écoulera cette saison la dernière année d'un pacte de 23 millions pour 4 ans.

Andrei Markov et le CH n'ont pas encore pris rendez-vous à la table des négociations pour une prolongation de contrat. Pierre Gauthier attend le bon moment aux dires de Don Meehan.

À moins d'un mois de l'ouverture du camp du Canadien, Markov n'a pas entrepris le jeu des négociations avec le directeur général, Pierre Gauthier.

« Il n'y a pas encore de discussions avec le Canadien, a affirmé l'agent du défenseur russe, Don Meehan. Pierre Gauthier m'a simplement dit qu'il voulait attendre le bon moment pour attaquer ce dossier. »

Le moment magique pour négocier ne sera pas le 1er juillet 2011. À cette date, Markov pourrait devenir l'un des joueurs les plus attrayants sur le marché des joueurs autonomes.

À l'époque de Bob Gainey, le CH ne discutait pratiquement jamais avec ses joueurs en cours de saison. Meehan aimerait voir une approche différente.

« Je ne sais pas si Pierre aura la même philosophie que Bob, mais j'espère que non, a précisé Meehan après une conférence sur le rôle des agents au Sommet mondial du hockey, à Toronto. J'ai toujours cru que si tu veux travailler dans l'intérêt supérieur de tes joueurs, tu ne peux pas établir de règles strictes. »

Meehan pourrait-il imaginer son client dans un autre uniforme pour la saison 2011-2012?

« En 30 ans de métier, j'ai vu toutes sortes de choses. Je recherche le meilleur intérêt pour Andrei et je suis conscient de sa réalité. Est-ce qu'il est heureux à Montréal? Oui. Est-ce qu'il connaît une belle carrière à Montréal? Oui. »

Markov, qui a fait ses débuts dans la LNH en l'an 2000 à Montréal, a toujours proclamé son amour et son attachement pour le Tricolore.

Récemment, plusieurs analystes décrivaient Markov comme un sérieux prétendant au titre de capitaine de l'équipe.

« Je n'ai jamais parlé de cette possibilité avec lui », a rapidement répondu Meehan à ce sujet.

Un retour accéléré

Andrei Markov Andrei Markov (79)  Photo :  PC/AP Photo/Gene J. Puskar

En mai dernier, Markov est passé sur la table d'opération après des jours à entretenir la possibilité d'un retour au jeu. Le meilleur défenseur du CH s'est déchiré le ligament antérieur croisé du genou droit dès le premier match des séries contre les Penguins à Pittsburgh.

Théoriquement, il devrait s'absenter pour une période de six mois. Avec une convalescence aussi longue, il ratera en théorie le premier mois de la saison.

Selon Meehan, Markov pourrait toutefois devancer la date de son retour.

« Ce n'est pas impossible de le voir pour le premier match de la saison (7 octobre à Toronto), mais il s'agirait vraiment du meilleur scénario possible. Andrei a le don de guérir rapidement. »

« Andrei est suivi par un médecin de Cleveland et je sais qu'il sera très dynamique dans son programme de rééducation dans l'espoir de revenir au jeu le plus rapidement possible. »

Le CH et le clan Meehan voudront cependant jouer de prudence.

« S'il y a un moindre danger, Andrei restera quelques jours de plus à l'écart », a sagement précisé l'un des agents les plus influents de la LNH.

L'an dernier, Markov a également passé de longs mois à l'infirmerie. Au premier match de la saison à Toronto, Carey Price lui avait coupé un tendon à la cheville gauche.

En seulement 45 matchs, il a amassé 34 points (6 buts, 28 passes) en plus de maintenir un dossier de +11.