Roy nie tout

Patrick Roy Patrick Roy  Photo :  PC/Ryan Remiorz

En théorie, Tony Granato est toujours l'entraîneur en chef de l'Avalanche du Colorado.

Selon le Denver Post, l'ancien gardien du CH serait pressenti pour devenir le nouvel entraîneur-chef. Roy dément toutefois l'information voulant qu'il possède déjà un contrat en poche.

Patrick Roy risque fort de mettre un terme au court règne de Granato, qui occupe ce poste depuis l'an dernier seulement.

Selon le Denver Post, Roy aurait reçu une proposition de contrat de l'Avalanche pour devenir le nouvel homme derrière le banc de l'équipe.

Selon plusieurs sources dans la LNH, Roy songerait pour l'instant à l'offre de l'Avalanche.

Mais en entrevue à Radio-Canada, Roy a démenti l'information émanant de Denver.

« Je n'ai pas eu d'offre... Mais de toute façon, je ne commenterai pas. »

Le gardien étoile devrait être présent à Rimouski, lundi, afin d'assister à la rencontre entre les Voltigeurs de Drummondville et les Rockets de Kelowna à la Coupe Memorial.

Une saison de misère

À la conclusion d'une saison désastreuse, l'Avalanche a congédié son directeur général François Giguère. Granato pourrait être le suivant à écoper pour cette 15e et dernière position dans l'Association de l'Ouest.

Roy a déjà laissé entendre qu'il serait à la barre des Remparts de Québec tant et aussi longtemps qu'il aurait du plaisir à diriger ses fils. Or, Jonathan vient de mettre une croix sur le hockey pour se concentrer sur sa carrière de chanteur. Quant à Frédéric, il s'est donné jusqu'en juin pour réfléchir à son retour sur la glace.

Le Denver Post suggère que Craig Billington pourrait devenir le prochain directeur général de l'Avalanche. Billington est un bon ami de Roy, ayant été son adjoint devant le filet du club. En ce moment, il est vice-président aux opérations hockey de l'équipe.