La fête en mauve et noir

Des dizaines de milliers de partisans vêtus de noir et de mauve ont participé mardi au défilé de leurs favoris, les Ravens, champions du Super Bowl XLVII, dans les rues de Baltimore.

Les premières estimations font état d'environ 100 000 personnes. À bord de véhicules militaires et d'un char allégorique aux allures d'un miniterrain de football, les joueurs ont pris le départ de l'hôtel de ville pour se diriger aux abords du port en route vers le stade M&T Bank déjà rempli.

Les Ravens ont mis la main sur un deuxième titre du Super Bowl après celui acquis en 2001 à la 36e classique annuelle.

Parmi les plus applaudis: le quart Joe Flacco, le secondeur et nouveau retraité Ray Lewis et l'entraîneur-chef John Harbaugh.

Les autorités ont estimé à 200 000 le nombre de personnes qui ont pris part à la fête, dans les rues et au stade.

John Harbaugh a remercié les amateurs pour leur soutien. Quant au demi de sûreté Ed Reed, il a brièvement chanté Two tickets to paradise, un succès d'Eddie Money.

Ray Lewis a dit aux partisans que l'équipe a tenu sa promesse de l'emporter à La Nouvelle-Orléans.

« Citoyens de Baltimore, je vous aime pour l'éternité », a-t-il proclamé devant l'hôtel de ville.