La valse des congédiements

Andry Reid

Au lendemain du dernier match du calendrier de la NFL, la valse des congédiements s'est amorcée lundi. Ainsi, sept entraîneurs et cinq directeurs généraux ont perdu leur poste.

Sans surprise, les Eagles de Philadelphie (4-12) ont congédié l'entraîneur-chef Andy Reid.

Reid était à la barre des Eagles depuis 14 ans. Il a remporté 140 victoires durant cette période, menant l'équipe à six titres de division, à cinq finales de l'Association nationale et à une participation au Super Bowl, en 2004.

Pour leur part, les Browns de Cleveland (5-11) ont fait coup double. Ils ont renvoyé l'entraîneur Pat Shurmur et le directeur général Tom Heckert. Shurmur en était à une deuxième saison en Ohio. Il avait mené les siens à une fiche encore moins reluisante de 4-12 l'an passé.

On a aussi donné un grand coup de balai à San Diego. Les Chargers (7-9) ont remercié l'entraîneur-chef Norv Turner et le directeur général A.J. Smith après avoir présenté une fiche négative pour la première fois depuis 2003.

Turner a dirigé les Chargers pendant six saisons, et il a mené l'équipe au 1er rang de la Division ouest de l'Association américaine à ses trois premières saisons.

Les Cards de l'Arizona (5-11) ont eux aussi procédé au grand ménage. Le directeur général Rod Graves et l'entraîneur-chef Ken Whisenhunt en ont été les victimes. Whisenhunt dirigeait les troupes depuis six ans et a mené les Cards à leur seule présence au Super Bowl à l'issue de la saison 2008.

De leur côté, les Jets de New York (6-10) ont congédié le directeur général Mike Tannenbaum, mais ils ont confirmé le retour de l'entraîneur Rex Ryan en 2013.

Crennel pas épargné

Après une saison de seulement deux victoires marquée par une terrible tragédie, les Chiefs de Kansas City ont sacrifié l'entraîneur-chef Romeo Crennel. L'homme de 65 ans était à la barre de l'équipe depuis la fin de la saison 2011.

Le drame familial du secondeur Jovan Belcher (meurtre de sa conjointe, suivi d'un suicide dans le stationnement du centre d'entraînement de l'équipe) a assombri la saison des Chiefs. Belcher s'était d'ailleurs adressé à Crennel tout juste avant de mettre fin à ses jours.

Les Chiefs ont indiqué que le sort du directeur général Scott Pioli n'avait toujours pas été déterminé.

À Chicago, les Bears ont montré la porte à l'entraîneur-chef Lovie Smith. La formation de l'Illinois a conclu la saison avec une fiche de 10-6, tout de même insuffisante pour accéder aux matchs éliminatoires. Après avoir remporté sept matchs en première moitié de saison, les Bears ont été réduits à une fiche de 3-5 en deuxième moitié.

Smith a dirigé les Bears pendant neuf saisons et les a conduits à une participation au Super Bowl en février 2007.

Chan Gailey fait également partie des nouveaux chômeurs, puisque les Bills de Buffalo l'ont remercié, après une saison de 6 victoires et 10 défaites. Gailey a présenté un dossier de 16-32 en trois saisons à la barre des Bills et a été incapable de les ramener en matchs éliminatoires. Les Bills n'y ont pas participé depuis 1999.

Finalement, les Jaguars de Jacksonville (2-14) ont montré la porte au directeur général Gene Smith qui était en poste depuis quatre ans.