Tragédie chez les Chiefs

Jovan Belcher Jovan Blecher  Photo :  AFP/Dilip Vishwanat

Le secondeur des Chiefs de Kansas City Jovan Belcher s'est suicidé dans le stationnement du stade Arrowhead, samedi, après avoir abattu son amie.

Le service de police de Kansas City a précisé que le joueur de football avait mortellement blessé son amie de coeur samedi matin avant de se rendre au complexe sportif Arrowhead et de se suicider sous les yeux du directeur général et de l'entraîneur-chef des Chiefs.

Avant de retourner l'arme à feu contre lui, Belcher a remercié le directeur général Scott Pioli et l'entraîneur-chef Romeo Crennel, pour tout ce qu'ils avaient fait pour lui. Les policiers ont ensuite entendu un coup de feu.

Le capitaine de police David Lindaman a indiqué au quotidien The Kansas City Star que Belcher, 25 ans, et sa copine de 22 ans, Kasandra M. Perkins, ont été impliqués dans une dispute vers 7 h à leur domicile.

Vers 7 h 50, le joueur des Chiefs a fait feu à plusieurs reprises sur son amie qui a ensuite été transportée à l'hôpital, où l'on aurait constaté son décès.

La mère de Belcher, en visite chez le couple et leur petite fille de 3 mois, a été témoin du drame. Aucun motif ne semble expliquer les raisons de ce geste.

Belcher, 25 ans, est originaire de la ville de West Babylon, dans l'État de New York. Avant la NFL, il avait joué au football pour l'Université du Maine.

Il est membre des Chiefs depuis quatre ans. Il a participé aux 11 matchs de l'équipe cette saison.

Deux tragédies

Le service de police a reçu un premier appel samedi matin d'une femme qui prétendait que sa fille avait été atteinte de plusieurs projectiles à son domicile, situé à environ huit kilomètres du complexe sportif Arrowhead.

La police a ensuite reçu un autre appel, cette fois, depuis le complexe d'entraînement des Chiefs.

À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont trouvé un homme de race noire assis dans une voiture avec une arme de poing pointée vers sa tête, tandis qu'il discutait avec les deux dirigeants des Chiefs.

« Les dirigeants n'ont jamais été en danger, a dit Darin Snapp, un porte-parole de la police. Le joueur les a remerciés. Puis, il s'est retourné et il s'est mis à marcher dans la direction opposée. C'est à ce moment qu'il s'est suicidé. »

Les Chiefs doivent affronter les Panthers de la Caroline dimanche. La NFL a confirmé en après-midi que le match sera disputé.