Quatre joueurs suspendus

Jonathan_Vilma Jonathan Vilma  Photo :  PC/Seth Perlman

Quatre joueurs des Saints de La Nouvelle-Orléans sont suspendus pour leur implication dans le scandale de primes pour blessures. Tel en a décidé la NFL mercredi.

Le secondeur Jonathan Vilma ratera toute la saison 2012. Les autres joueurs suspendus sont Scott Fujita, Anthony Hargrove et Will Smith.

Hargrove, qui joue maintenant pour les Packers de Green Bay, sera à l'écart du jeu pour huit rencontres, Smith pour quatre et Fujita pour trois.

L'enquête a conclu que Vilma a aidé le coordonnateur défensif Gregg Williams à mettre sur pied et à financer le programme. De nombreuses sources ont révélé que Vilma avait offert 10 000 $ à quiconque mettrait hors combat le quart Kurt Warner, des Cardinals de l'Arizona, lors d'un match éliminatoire de deuxième tour en décembre 2009.

Un mois plus tard, Vilma a offert la même somme pour blesser le quart Brett Favre, des Vikings du Minnesota, durant la finale de l'Association nationale.

Hargrove a signé une déclaration pour attester son implication dans le scandale. Le joueur de ligne défensive a indiqué qu'il était au courant du programme de son équipe et qu'il y avait participé.

Des preuves attestent qu'Hargrove a dit à au moins un joueur qu'une blessure à Favre, toujours durant la finale de l'Association nationale en 2010, serait récompensée par une généreuse prime.

Hargrove a également nui à l'enquête sur le scandale des primes pour blessures en mentant.

À l'instar de Vilma, Smith a participé à la mise sur pied et au financement du programme avec le coordonnateur défensif Gregg Williams.

Hargrove, Smith et Fujita pourront prendre part aux matchs présaison. Les joueurs ont trois jours pour interjeter appel.

Le 21 mars, la NFL avait suspendu Williams pour une période indéterminée, ainsi que l'entraîneur-chef Sean Payton pour toute la saison 2012, le directeur général Mickey Loomis pour huit matchs et l'entraîneur adjoint Joe Vitt pour six rencontres.

Les Saints ont aussi écopé d'une amende de 500 000 $ et ont été privés de leur choix de deuxième tour en 2012 et 2013.

En complément